Alice

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 22 (5382 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 29 de diciembre de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
10/12/11

Résumé La République Platon Livre Vi Et Vii

Platon, La République, Livre VI Dialogue entre Socrate et Glocon Admis au dialogue précédent : "sont philosophes ceux qui sont capables de s'attacher à ce qui est toujours identiquement dans les mêmes termes", contrairement à ceux qui "errent parmi les choses multiples et variables en tout sens". -> Nouvelle question : lesquels doiventêtre chefs de la cité ? (c'est à dire ceux qui seront capables de garder les lois de la cité et les fonctions qu'on y exerce) Ceux que nous instituerons comme gardiens -> ceux capables de reconnaître, de tourner leurs yeux vers ce qui est le plus vrai, et de s'y reporter à chaque fois, et ayant de l'expérience. -> il faut examiner la nature de ces hommes. Pour les natures philosophes, Glocon etSocrate s'accordent sur ces points : "elles ne cessent d'être amoureuses du savoir capable de leur donner une vision de l'essence qui ne cesse d'être, sans errer sous l'effet de la naissance et de la corruption." "amoureuses de l'essence toute entière" "répugnance envers ce qui est faux" (puisque la sagesse est proche de la vérité, les philosophes (= amoureux de la sagesse) sont forcément ennemis dufaux) Les caractéristiques nécessaires du véritable philosophe : flux des désirs tourné vers les savoirs : il est "attaché au plaisir que l'âme retire dans sa relation avec elle-même" et du même coup abandonne "les plaisirs qui passent par le corps". Il est donc tempérant, nullement ami des richesses. Âme du véritable philosophe : tend vers le tout, vers toute réalité divine aussi bien qu'humainepensée douée de grandeur de vue, ayant la capacité de contempler la totalité du temps et de l'existence. Par conséquent, la vie humaine ne semble pas pour lui qqchose d'important, et il ne craindra pas la mort. Donc il n'est ni d'un naturel lâche, ni dépourvu du sens de la liberté. Âme juste et douce dès sa jeunesse ; qui apprend facilement (sinon elle souffrirait en chérissant le savoir), douée demémoire. = Une intelligence naturellement douée de mesure et de grâce, que son naturel portera spontanément vers la forme visible (= idéa) de chaque chose qui est. -> c'est à de tels hommes, accomplis aussi bien sous le rapport de l'éducation que de l'âge, que l'on confierait la cité. Objection d'Adimante : impression pour ceux qui manquent d'expérience en dialogues que Socrate dévie les argumentspeu à peu. On pourrait alors bien dire à Socrate qu'on remarque malgré tout que parmi tous ceux dirigés vers la philosophie, les uns deviennent "déformés", voire immoraux (2) et les autres qui semblent les plus respectables deviennent inutiles (1) aux cités. (1) Pour ce qui est de l'inutilité prétendue des philosophes, Socrate choisit de répondre par une image. Scène sur un bateau : le patronest celui qui l'emporte sur les autres par sa taille et sa force, non par ses compétences en matière de navigation. Les matelots se disputent tous pour avoir la barre, chacun pensant devoir piloter, sans même avoir appris l'art de piloter (ils ne croient pas qu'il est possible d'acqurir l'art ni l'étude du pilote). Ils assujetissent donc à tour de rôle le patron par l'ivresse ou quelque autre moyen,prennent la direction du bateau, tout en buvant et en festoyant. Ils font l'éloge de celui qui

www.dissertationsgratuites.com/imprimer/Résumé-La-République-pLaton-Livre-Vi/256530

1/8

10/12/11

Résumé La République Platon Livre Vi Et Vii

est doué pour les aider à prendre la direction (soit en persuadant le patron soit en lui faisant violence), et traitent l'autre d'inutile. L'hommevéritablement doué pour piloter est donc nommé un observateur des airs, un bavard, et un homme sans utilité par les autres. = Ressemble à l'attitude des cités par rapport aux philosophes : les plus remarquables parmi ceux qui s'adonnent à la philosophie sont inutiles à la masse des gens. (2) Mais l'accusation la plus grave et la plus violente vient de ceux qui prétendent s'adonner à la...
tracking img