Atget. fotografo

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 17 (4172 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 30 de junio de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
Atget, une rétrospective

La photographie n’a pas pour objectif de représenter le réel, mais plutôt de produire du visible. « La radicale modernité de la photographie est d’être une machine à voir et à produire des images de capture. Capter, saisir, enregistrer, fixer, tel est le programme de cette image d’un nouveau type : image de capture fonctionnant comme une machine à voir et renouvelantainsi le projet documentaire » (André Rouillé, La Photographie, Folio Essais, 2005). Le matériel (temps de pose, climat, lumière) est un des composants essentiels de la photographie car il la rend quantifiable. « L’introduction de la quantité, de la mesure dans la matière même de l’image » fait la nouveauté de la photographie (André Rouillé). Modernité également car la photographie opère un passagede l’un au multiple, de l’artisanal à l’industriel : en permettant la répétition à l’infini des prises de vue d’un même objet et la reproduction d’un cliché, elle porte en elle l’idée de série dans le domaine des images. Les séries, fréquentes dans de nombreux domaines, donnent une vision morcelée du monde, ce qui fait leur modernité. Les photographies sont d’abord des outils, comme le furent enparticulier celles d’Atget (1857-1927) qui occupe une place particulière dans l’histoire de la photographie. Destinées au départ aux artistes, aux peintres, aux historiens en quête d’images documentaires du vieux Paris, les photographies d’Atget sont bientôt considérées comme images charnières entre deux siècles : après la mort de leur auteur, auquel la critique reconnaît un rôle de précurseurpour avoir introduit la notion de style en photographie, elles connaissent un destin inattendu, suscitent un intérêt croissant pour entrer définitivement dans le domaine de l’art.

Marchand d’herbes, place Saint-Médard, 1898 BNF, Estampes et Photographie

Le Paris d’Atget n’est plus pour beaucoup parmi nous qu’un souvenir d’une délicatesse déjà mystérieuse. Il vaut tous les livres écrits sur cesujet. Il permettra, sans doute, d’en écrire d’autres.
Pierre Mac Orlan, Atget photographe de Paris, Henri Jonquières éditeur, 1930

Ce grand innocent de Paris ! Vois donc comme il est immense et comme il s’endort doucement ! C’est bête, ces grandes villes ! Il ne se doute guère de l’armée de pioches qui l’attaquera un de ces beaux matins […].
Émile Zola, La Curée

Du doument à l’imageartistique

Atget, 1857-1927 Eugène Atget naît le 12 février 1857 dans une famille modeste. Il est orphelin à cinq ans et vit ensuite avec ses grands-parents ; après de brèves études, il s’engage comme mousse sur des bateaux de commerce et navigue de 1875 à 1877 sur un navire des lignes d’Afrique. En 1878, il vient à Paris et s’inscrit au Conservatoire national de musique et d’art dramatique. Excludu cours en 1881, il poursuit une carrière d’acteur ambulant jusqu’en 1887. Il revient à Paris, s’essaie à la peinture et prend conscience que les peintres ont besoin d’une documentation, ce qui le décide en 1890 à commencer une carrière de photographe, tout en continuant à s’intéresser au théâtre ; il donne d’ailleurs des conférences sur cet art de 1904 à 1913. Plus que comme artiste, Atgets’installe comme photographe professionnel au 5, rue de la Pitié, et l’on peut lire, sur la porte, « Documents pour artistes ». Son travail, dont la publicité est faite dans La Revue des Beaux-Arts, en 1892, propose des « Paysages, animaux, fleurs, monuments, documents, premiers plans pour artistes, reproduction de tableaux, déplacements, collection n’étant pas dans le commerce ». Sa clientèle serabientôt illustre : Georges Braque, Maurice Utrillo, Foujita, mais malgré cela, la situation financière du photographe reste précaire. Il travaille pour un nombre limité d’artistes jusqu’en 1897-1898, puis ralentit petit à petit son travail pour artistes et s’applique à photographier Paris en proposant à la fois des vues globales et de détail. Il opère en 1905-1906 un passage vers l’intérieur des...
tracking img