Cheikh hamidou kane

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 8 (1899 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 7 de marzo de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
Littérature négro-africaine 







[pic]





























Réalisé par :



YAKHLEF Hafsa

Master L.F.F.C_ S1





Année universitaire 2011-2012


I. Biographie de Cheikh Hamidou Kane

Cheik Hamidou Kane, né à Matam le 2 avril 1928, est un écrivain et un haut fonctionnaire sénégalais, quioccupa notamment des fonctions ministérielles.

Il fréquente d’abord l’école coranique, puis l’école française, à l’École primaire supérieure Blanchot de Saint-Louis, et par la suite au lycée à Dakar. Après son baccalauréat, Kane poursuit ses études à Paris et s’inscrit à la faculté de droit pour préparer le concours d’entrée à l’École nationale de la France d’outre-mer (ENFOM) et, enparallèle, à la faculté des lettres, ce qui lui permet d’être, en 1959, titulaire de deux licences – droit et philosophie – ainsi que du brevet de l’ENFOM. Pendant ses études à la Sorbonne, il collabore à la revue Esprit et fréquente les cercles intellectuels.

Il rentre dans son pays où il occupe rapidement d’importantes fonctions administratives. En mars 1960 il est nommé gouverneur de larégion de Thiès. En 1961 il est chef du cabinet du ministre du Développement et du Plan. C’est alors qu’est publié L’Aventure ambiguë, un récit teinté d’autobiographie écrit dès 1952.

Cheikh Hamidou Kane fut également représentant de l’UNICEF dans de nombreux pays africains. Il dirigea la société Dakar-Marine et, en 1981, les Industries chimiques du Sénégal (ICS).

Cheikh Hamidou Kaneest avant tout l’auteur de L’Aventure ambiguë (Julliard, 1961), conte du déchirement d’un émigré africain en Occident pris entre deux cultures : « Si je leur dis d’aller à l’école nouvelle (…) ce qu’ils apprendront vaut-il ce qu’ils oublieront ? ». Ce livre reçoit le Grand prix littéraire d’Afrique noire en 1962.

Après un silence littéraire de plusieurs décennies, il publie en 1995, auxéditions Stock, Les Gardiens du temple, une suite de L’Aventure ambiguë.

II. L’Aventure ambiguë

Publié en 1961, L'Aventure ambiguë est roman d'inspiration autobiographique, longtemps demeuré l'oeuvre unique du Sénégalais Cheikh Hamidou Kane. Roman profond et riche d’une réflexion sur la confrontation des cultures africaines et européennes. L'Aventure ambiguë est aujourd’hui unclassique, étudié dans tous les lycées, collèges et universités africains. Il est aussi l'un des livres de ce continent les plus célèbres dans le monde.
Samba Diallo est un excellent élève de Thierno, un sévère maître d'école coranique qui a très vite repéré chez l'enfant des qualités exceptionnelles, mais le conseil du village, et en particulier la soeur du chef, la Grande Royale, préconise del’inscrire à l'école européenne afin qu'il apprenne « à vaincre sans avoir raison ». Samba Diallo y sera brillant et il lui sera proposé de poursuivre ses études à Paris.
Dans la capitale française, Samba Diallo découvre une autre vie mais souffre de son isolement et de son déchirement entre ses deux cultures. Il rencontre Lucienne, une militante communiste, et Pierre-Louis, un avocat antillaismilitant, avec lesquels il débat de la confrontation et du bien-fondé de l'interpénétration des cultures. À la demande de son père, il regagne l'Afrique. A son retour, il rencontre un homme, devenu fou après un séjour en Europe, qui lui propose de prendre la succession du maître Thierno décédé. Mais Samba Diallo a abandonné la pratique religieuse. Le fou poignarde Samba et met fin à l'ambiguïté deson aventure.
A travers la destinée tragique de ce personnage emblématique, Cheikh Hamidou Kane offre la peinture du désarroi intellectuel d’un jeune homme qui n’a pu concilier les apports multiples de sa culture africaine d’origine et d’une culture européenne qu’il découvre, ne parvenant pas à concilier spiritualité musulmane et matérialisme occidental, tradition africaine et...
tracking img