Cloud computing

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 5 (1132 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 18 de junio de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
Cloud Computing , l’informatique en nuage ou infonuagique

Le Cloud Computing ou l’informatique en nuage c’est une technologie qui est à la mode dans l’informatique, les organisations d’habitude achètent des serveurs et des logiciels qui coût cher et que ne sont pas utilisé à 100 % de sa capacité; avec le concept de « nuage », les entreprises les louent et ne paient que pour l'usage deressources (processeur, stockage, réseau) qu'elles utilisent en fonction de sa consommation réelle. Elles peuvent accéder à des capacités de stockage et de calcul supplémentaires.
En appliquant le concept des nuages, les faits d’avoir des serveurs virtuels facilite d’exécuter les applications d’une entreprise n’importe où dans le monde. Avec le temps quand l’organisation a besoins des ressourcessupplémentaires parce que l’application est proche de la saturation ou à cause d’un changement organisationnel du aux stratégies, elle pourrait le faire sans arrêter le serveur, pour ajouter de la mémoire vive physique, un disque dur ou un processeur.
Le nuage informatique, permettra aux entreprises et utilisateurs à louer des machines virtuelles (les serveurs) qui restent chez un hébergeur,donc "dans le nuage", par exemple un serveur virtuel situé chez Amazon se comportera comme s'il restait dans l'entreprise, les serveurs existants pourrais même migrer vers le cloud (nuage) avec quelques limitations dans certaines offres comme le fait de ne pouvoir transférer telle qu'elle l'image d'une machine virtuelle existante. L’infrastructure des nuages est donc organisée pour répondreinstantanément aux besoins des utilisateurs via un interface web, et les ressources seront disponibles dans quelques minutes. Les administrateurs et développeurs dans un système traditionnel seront regroupées pour le développent, déploient et maintiennent des applications, en optimisant des temps des transactions entre eux, et même se concentrer plus au développement de l’entreprise, plutôt que lamaintenance des serveurs traditionnelles.

Les coûts varient selon ce qui l’entreprise demande comme les services, les ressources allouées, les applications et systèmes installés et les services délivrées (conseil, alertes lorsque des serveurs approchent de la saturation, renouvellement de contrat de service ou plan de reprise d’activité. Les prestataires de services de nuages adoptent un systèmede tarification par mois et par serveur virtuel (entre 15 et 800 euros) et quelques uns par heure avec un espace disque standard (par exemple 10 Go) au-delà duquel la facture s'allonge (20 centimes par mois et par Go).

Selon Gear Ramleth Directeur de Bechtel (entreprise global), nous indique que les prestataires de cloud computing, donnent aux entreprises des économies assez importantes. Lesconsommateurs dépense moins d’argent pour les serveurs et licences et les coûts des prestataires sont plus bas, comparativement au connections du hosting, car les ressources sont utilisé a full capacité. Par exemple avec l’utilisation d’un service de location de serveurs virtuels paiement à l’utilisation EC2 de Amazon, cela permette à une société de dépenser entre 800 à 1000 dollars parmois, tandis que avec la utilisation des nuages, ses coûts se réduit en temps d'utilisation de seulement 10 à 15 centimes l’heure.

Il se distingue trois formes de Cloud computing, les Clouds publics qui sont gérés par des entreprises spécialisées qui louent leur service à de nombreuses entreprises, et les Clouds privés qui se subdivise en deux : internes et externes, le premier est gérer eninterne par une entreprise et l’autre est externalisée chez un prestataire. Les Clouds donnent des services dans tous les niveaux soit l’application qui est en contact avec le client, la plateforme, qui exécute l’application et même l’infrastructure, qui est le support de la plateforme.
Les nuages donnent alors une opportunité jamais eu, aux Petits et Moyens Entreprises PME, pour avoir l’accès à...
tracking img