Discours inormationnel des jt

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 9 (2155 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 30 de mayo de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
Discours informationnel des JT
Evénementialisation

Dans la sphère médiatique, la légitimité du Journal Télévisé ne semble pas pouvoir être
remise en cause. Il est même, dans toutes les télévisions du monde, le seul programme télévisuel dont l’existence apparaît naturelle. Or le JT est un programme informatif très performateur, et producteur de nouvelles ; le plus claire exemplede ce qu’on appel « la machine médiatique ». La spécificité du dispositif informationnel télévisuelle fait que le procès d’événementialisation y soit plus accentué. Les nouvelles en lieu d’être divulguées dans la forme plus adéquate avec sa nature, sont reconstruites pour pouvoir être exposées selon un model unique, formatage . Le temps accordé aux différents sujets seraselon hiérarchisation préalable (1 minute 30 ou 2 minutes 30). Tous les soirs les JT des 20 heures objets de notre analyse, nous proposent environ 3O minutes « d’information », les événements sont choisis par les rédacteurs qui leur donnent parla suite un statut médiatisé, journalistique et les font passer de la sphère privée à celle publique, médiatique, en les soumettant à une transformation.Quelle est le résultat de cette uniformité formelle ? Comment peut-on interpréter les choix des informations ? Quel vocation pour les JT : informationnel ou entreprise?

Un modelage forcé, d’un côté il y a des nouvelles pas suffisamment développées et de l’autre des fait divers surdimensionnés et une événementialisation exacerbée.

Qui dit forte audience ditprofit, car ce modèle « fast food » de l’information, bénéfice sans doute aux intérêts économiques des annonceurs. Au même temps nourrie une certaine conscience commune, sert de lien sociale (« savoir partagé »).

En faisant tout premièrement constant de la construction des JT , on analysera ensuite le discours informationnel, pour finalement en tirer quelquesconclusions et répondre à nous questions.

Construction des JT : Identité

La ritualisation des JT « la messe » médiatique, correspond à un modèle scénique qui s’est généralisé partout dans le monde. Tout commence avec le générique, qui a sont importance en temps que signal d’appel. Au-delà de ses aspects iconiques, le générique sert surtout à alerter le public et à lui permettre de ne pasrater les premières informations. Même si a pu être démontré l’effet des certains musiques des génériques (notamment celle de TF1), serait plutôt l’habitude de cette musique, plus encore que la musique elle-même, qui attire le téléspectateur vers l’écran. En ce sens, une nouvelle musique pourrait aussi être attrayante, mais moins attirante. la notion de répétitivité joue le rôle de confirmationdu rendez-vous.

Les plateaux ont une fonction centralisatrice, il est l’endroit où ils arrivent toutes les nouvelles. Dans le deux JT, ils ont une taille importante qui permet de recevoir des invités pendant l’émission. Le souci de modernité est palpable dans le deux plateaux, des grands écrans et du mobilière futuriste font parti du décor.

La personnificationdu dispositif semble indispensable pour comprendre l’actualité. La fonction principale du présentateur est donc identitaire. Il est l’image personnifié des valeurs qui défend la chaine. En définitive, pour le Journal Télévisé le processus d’identification – et d’adhésion –se fait grâce à l’ensemble d’une telle mise en scène.

INFORMATIONS : Contenu et discours

L’étudequantitative : les JT de 20 heures de TF1 et France 2 du 24 janvier 2011.
Pour faire un analyse du contenu on aura recours au capital thématique, c’est-à-dire le nombre de « sujets » et la durée d’apparition que chaque chaîne consacre à cet événement ; la hiérarchisation thématique en horaire moyen qui est relative au moment d’apparition du
« sujet » dans chaque édition de journal télévisé ; la...
tracking img