El origen del universo en frances

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 31 (7531 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 5 de junio de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
L’Évolution est-elle contre la création ?
Les chrétiens de France sont actuellement pris dans un débat mal engagé pour deux raisons. D’abord, il vient des États-Unis et s’inscrit dans des perspectives qui remontent à l’origine de cette culture différente de la nôtre, mais ensuite et surtout dans le cadre de la laïcité française il met en vis-à-vis deux courants d’opinion dont la confrontationbloque la réflexion. En effet, journaux et magazines présentent un conflit frontal entre créationnistes et matérialistes athées. Pour les uns comme pour les autres, il y a exclusion entre les notions de création et d’évolution. Il est difficile de dire que l’on croit en un Dieu créateur sans se faire taxer de créationniste - alors que le créationnisme est une opinion théologique qui va à l’encontrede la foi catholique. Il est difficile aussi de dire que l’on reconnaît la valeur de l’évolution (dans son acception actuelle scientifique) sans être suspecté de nier les propositions fondamentales de la foi en Dieu créateur et d’être matérialiste.
Je me présente donc à vous dans le cadre d’une affirmation de la valeur de la théorie de l’évolution et de la confession de foi en la création. Cetteposition n’est pas confortable aussi je pense utile de montrer que parler de création ne signifie pas êtrecréationniste, et que rejeter le créationnisme ne signifie pas que l’on soit matérialiste. Je voudrais montrer que la théorie de l’évolution ne contredit en rien la vision chrétienne du monde des vivants.
Il me faut donc clarifier le débat. Dans une première partie, je donnerai une définitiondes termes : création et évolution, et je relèverai les points qui obligent à un effort intellectuel renouvelé; dans une deuxième partie, je relèverai comment la notion decréation permet de faire droit aux exigences de la raison face à la foi; enfin dans une troisième partie j’aborderai la question de la dignité de l’homme.
A. Sens des concepts : création et évolution
Dans les débats, il fauttoujours préciser le sens des termes employés et pour cela aller plus loin que la simple définition. Il faut montrer comment les concepts prennent sens dans un réseau de significations qui repose sur une vision d’ensemble et donc sur une philosophie souvent implicite.
1. Notion d’évolution
Le terme `évolution’ est employé aujourd’hui dans les Sciences de la Vie et de la Terre, pour désignerl’héritage scientifique de Lamarck et Darwin repris dans une vision unifiée des vivants dans ce qu’il convient d’appeler « théorie synthétique de l’évolution » qui a vu le jour au milieu du XXe siècle autour de trois grandes figures : Dobzansky, Simpson et Mayr. Pour cette raison, la polémique qui fustige Darwin est sans fondement [1]. Darwin est une personnalité éminente de l’histoire de la science; maisson œuvre est pour une large part caduque; si elle reste actuelle, c’est parce qu’il fut le premier à avoir exprimé l’articulation entre sélection et adaptation pour rendre compte des transformations qui expliquent la formation des espèces et leur suite au travers de transformations.
a. Le mot évolution
Le mot « évolution » fait partie du langage courant. En tout domaine, il désigne unphénomène qui se déroule dans le temps de manière continue. Il signifie plus précisément ce qui advient lorsque ce processus consiste en un déploiement de ce qui était seulement en germe et qui réalise peu à peu ses potentialités [2]. Ce sens général, qui doit beaucoup à la philosophie romantique, a été choisi par Lamarck et Darwin pour désigner l’objet de leurs études des vivants. Le terme désigne leprocessus qui permet de montrer l’unité et la diversité des vivants en plaçant les espèces vivantes selon une arborescence où les espèces se transforment.
Dans les débats actuels, il y a plusieurs attitudes par rapport à ce terme. Pour certains, le terme n’a pas de valeur, parce que, pour eux, il ne saurait y avoir passage d’une espèce à une autre; ne peuvent se produire que des variations...
tracking img