Estudio como ha de ser el privado

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 14 (3416 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 30 de abril de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
CÓMO HA DE SER EL PRIVADO, DE FRANCISCO DE QUEVEDO :

I. Le contexte de Cómo ha de ser el privado

La comedia de privanza est une forme dramaturgique très pratiquée entre 1604 et 1635.

Quevedo n’est pas homme de comedias. Les deux comedias écrites de la main du seul Quevedo ont pour thème la privanza : Cómo ha de ser el privado (1629) et La privanza desleal y volulntad por la fama (1631).Concernant la datation de Cómo ha de ser el privado, trois hypothèses ont été émises : 1624, 1627/28 et 1629.

Cómo ha de ser el privado répond à une commande, du Comte-Duc d’Olivares, destinée à faire taire une série de mécontentements qui se sont informés dans un pamphlet anonyme qui circule dans Madrid dès 1629 et où l’image de Philippe IV et de son favori sont mises à mal : « [...] esVuestra Majestad un rey por ceremonia » est-il écrit dans ce texte satirique. Olivares veut briser cette mauvaise image et met en oeuvre une stratégie de mécénat politique : sous Philippe II on dénombrait 66 artistes au service de la Cour, 76 sous Philippe III et le nombre sera porté à 223 sous Philippe IV.
Cómo ha de ser el privado s’inscrit dans une politique de riposte à une campagne de satirelittéraire et de dénigrement politique.

John Elliot écrira que « En sus libros y obras estos hombres debían cantar alabanzas al Rey Planeta y proyectar al mundo la brillante imagen de la monarquía española que el régimen de Olivares deseaba promover ».

Cette politique de propagande s’inscrit dans un contexte historique défavorable. Contrastant avec les victoires de Breda et de Bahía, ladévaluation de la monnaie dès 1626 ne parviendrapas à éviter la banqueroute de 1627 ; et malgré cette profonde crise économique et monétaire le Comte-Duc d’Olivares s’engagera dans un effort de guerresan précédent –la reputatio –dès les années 1630. La « Unión de las Armas » génère un effort d’imposition aussi bien auprès des classes nobles que des classes populaires..

Gregorio Marañón disait quela comedia « est une défense tellement cynique du Comte-Duc d’Olivares qu’elle produit une réaction d’antipathie chez le lecteur ».
Armando Cotarelo confirme que « Dada su índole, ofrece poco interés dramático y acción floja y diluída ».
Rafael Iglesias qualifie cette comedia de plagiat dans lequel Quevedo s’est contenté d’accoler des pans d’autres comedias et d’autres textes.é và considérerCómo ha de ser el privado,+quecom’illustration de l’oeuvre théorique Política de Dios y Gobierno de Cristo, comme une transposition théâtrale de la biographie du Comte-Duc écrite par le Comte de La Roca.
Jorge Urriti abonde en ce sens en précisant que « Quevedo pretende defender la persona de un privado preciso, presentándolo como dechado de perfecciones ».

II. Le texte de Cómo ha de ser elprivado

La structure de la comedia repose sur une énigme principale –les liens qui régissent le privado et le roi– et deux intrigues secondaires –premièrement, le projet de mariage entre Margarita et le prince du Danemark ou l’Ambassadeur de Transylvanie et, deuxièmement, les liens entre le roi et Serafina.

Le manque d’élan dramaturgique dans Cómo ha de ser el privado n’est pas inhérent authème politique –d’autres comedias parviennent à l’insérer dans une structure qui dynamise le drame–, il est à mettre en relation avec la visée excessivement édifiante, comme si le propos propagandiste était incompatible avec les préceptes de la comedia nueva, tels que définis par Lope de Vega dans Arte nuevo de hacer comedias en este tiempo, de 1609.

Le binôme constitué par le Roi de Naples et leMarquis de Valisero occupe l’essentiel des scènes et cela dans les trois actes ; en outre, tout est d’emblée donné au spectateur .En outre, les personnages secondaires ne font qu’alourdir ce manque d’action en éclairant le spectateur sur les rares zones d’ombres qui pourraient planer sur les personnages.
L’Amirale et le Comte de Castelomar ne cessent de marteler les qualités de travailleur...
tracking img