Huiracocha

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 3 (520 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 30 de marzo de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
On raconte que dans des temps très anciens, Curinaya Huiracocha, transformé en un homme très pauvre, se promenait habillé avec sa cape et sa cusma (un cache-sexe typique) réduites en charpie/. Sansle reconnaître, certains hommes le traitaient de mendiant pouilleux. Or cet homme encourageait toutes les communautés. Seul son mot était suffisant pour préparer les fermes et consolider les andenes(terrasses échelonnées construites aux Andes). Bien qu'il ait seulement lancé une fleur de roselière appelée pupuna, il pouvait ouvrir un canal depuis sa fontaine. C’est ainsi, réalisant toute sortede prouesses, il humiliait par ses connaissances les autres huacas de la région (dieux locaux).

Seulement en lançant une fleur de roselière appelée pupuna il ouvrait un canal d’irrigation dès sasource.

Il était  une fois une femme appelée Cahuillaca qui fût aussi huaca. Il arriva que cette femme, qui était vierge encore, tissât sous d'un lucumo (arbre de lucuma).

Il était une fois, unechaste femme huaca appelait Cahuillaca qui se trouva en tissant en dessous un arbre de lucuma.

Et Grâce à son astuce, Cuniraya se changea en oiseau et s’envola dans l'arbre. Comme il y avait là unfruit de lucuma mûr, il y mit sa semence et le fit tomber aux cotés de la femme. Elle, très contente, le mangea. Ainsi elle tomba enceinte sans qu’aucun homme lui reconnue. Neuf mois plus tard, commetoutes les femmes le font, Cahuillaca donna naissance un garçon, bien qu'elle fût encore une vierge. Elle se demandait toujours qui pourrait être le père de son fils. Après une année, lorsquel'enfant marchait déjà en quatre pates- elle fit appeler tous les huacas et les huillcas pour savoir qui était le père. Ils se présentèrent vêtus de leurs plus beaux atours, chacun d’eux convaincu d'êtrecelui qui Cahuillaca allait aimer. En vain elle chercha le père, et quand finalement le mendiant pouilleux résulta être le père de son fils, Cahuillaca cria : «Hélas, comment ai-je pu donner...
tracking img