Jeanne d'arc

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 7 (1748 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 14 de noviembre de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
|Surnom : |La pucelle d'Orléans |
|Naissance : |5 ou 6 janvier 1412 |
| |Domrémy |
|Décès : |30 mai 1431 (à 19 ans)|
| |Rouen |
|Nationalité : |Lorraine |
|Allégeance : |[pic]Royaume de France |
|Service : |1428 - 1430|
|Conflits : |Guerre de Cent Ans‎ |
|Faits d'armes : |Siège d'Orléans |
| |Bataille de Jargeau |
| |Raid sur Reims|
|Famille : |Fille de Jacques d'Arc, 5 frères et soeurs dont Jean et Pierre |

Jeanne d'Arc (née à Domrémy le 5 ou le 6 janvier 1412 et morte à Rouen le 30 mai 1431). Surnommée la Pucelle d'Orléans, elle est une figure emblématique de l'histoire de France. Elle mène victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises,levant le siège d'Orléans, conduisant le Dauphin Charles VII de France au sacre à Reims, contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent ans. Elle est finalement capturée par les Bourguignons à Compiègne, vendue aux Anglais et mise au bûcher après un procès en hérésie. Entaché de nombreuses et graves irrégularités, ce procès est cassé par le pape Calixte III en 1456 et un second procèsen réhabilitation conclut à son innocence et l'élève au rang de martyr. Elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Elle est l'une des trois saintes patronnes de la France.
Ses réponses lors de son procès, dont les minutes ont été précieusement conservées, révèlent une jeune femme dotée de courage, de franchise et d'un esprit de repartie saillant, ce qui explique sans doute comment elle a sugalvaniser ses troupes.

Jeunesse

Jeanne est née à Domrémy, aux marches de la Lorraine, pendant la guerre de Cent Ans opposant la France à l'Angleterre. Fille de Jacques d'Arc et d'Isabelle Romée, elle faisait partie d'une famille de cinq enfants : Jeanne, Jacques, Catherine, Jean et Pierre.
Elle était très pieuse, et aimait se rendre, chaque samedi, à l'église de Bermont, près de Greux,pour prier.

Contexte

Jeanne d'Arc fut très populaire de son vivant, la chevauchée vers Reims la fait connaître également à l'étranger. Elle commence à recevoir des courriers sur des questionnements théologiques venant de nombreuses contrées. On lui demandera son avis sur lequel des papes, alors en concurrence, est le vrai. Jeanne se rapproche des ordres mendiants. Elle était une des nombreuxprédicateurs en cette époque se disant directement envoyés de Dieu. Même si l'objet principal de sa mission est la restauration du trône de France, la Pucelle prend parti de fait sur le plan théologique et fait débat. Les conflits d'intérêts autour d'elle dépassent la rivalité politique entre les Anglais et les partisans du Dauphin.
Ainsi l'Université de Paris, qui était « remplie des créatures duroi d'Angleterre » ne la voit pas d'un bon œil, à l'opposé des théologiens de Poitiers, composée des universitaires parisiens exilés par les Anglais, et également à l'inverse de l'archevêque d'Embrun, des évêques de Poitiers et de Maguelonne, Jean Gerson (auparavant chancelier de l'Université de Paris), l'Inquisiteur général de Toulouse, ou encore l'Inquisiteur Jean Dupuy qui ne voyait que comme...
tracking img