La pensée contemporaine de l'aliénation. marx, luckas, foucault, chez john holloway.

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 111 (27736 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 23 de febrero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
Introduction.


On peut étudier l'aliénation de deux façons différentes. Comme un sujet parmi d'autres de la philosophie politique et sociale, depuis une perspective qui est celle de l'homme qui l'expérimente et qui réfléchit sur ses causes ou, dans le cadre d'une théorie critique de la société, qui vise sa disparition, et qui essaie de trouver la voie de l'émancipation.
Une théorie dupremier genre, est celle d'une grande partie de la philosophie académique dont un exemple est le livre de Stéphane Haber, L'aliénation, vie sociale & expérience de la dépossession. Pour ce genre de réflexion le problème de l'aliénation se présente de la façon suivante :

Plus précisément, nous pouvons avoir affaire à une analyse en termes d'aliénation dès que le raisonnement s'appuie surl'idée qu'au moins certains aspects du propre du soi ne sont plus accessibles ou disponibles pour ce soi et que cela entraîne, de son point de vue, des conséquences fâcheuses et ou pénibles. Une partie du propre du soi, ce qui en tout cas lui revient normalement, lui dévient un autre (une « appartenance » quelconque : un prolongement mondain, une caractéristique interne, une disposition ou un pouvoird'agir déterminé (peu importe ici la différence entre l'intérieur l'extérieur), se trouve située hors de soi, hors de portée et cette indisponibilité, cette extériorité fait que le soi se trouve altéré, diminué.[1]


Or, le concept d'aliénation développée par John Holloway, dans son livre «Changer le monde sans prendre le pouvoir. Le sens de la révolution aujourd'hui», se situe clairementdans la deuxième perspective. Si l'aliénation est un sujet central de son livre, elle se situe sans ambiguïté dans la perspective de l'émancipation, ou comme son sous-titre l'indique, de la révolution. Pour lui il est implicite qu'une théorie qui se propose de changer le monde implique, non seulement de constater, dans une société humaine, ce qui ne marche pas, les souffrances intolérables (etsurtout celles qui semblent empiriquement incorrigibles), mais aussi de montrer le rapport de ces souffrances avec la structure essentielle de cette société, avec le type de rapports sociaux qui la caractérisent. Il s'agit d'une pensée radicale du changement de monde, c'est-à-dire une critique de la société qui révèle, sous la multiplicité apparente des phénomènes de dépossession, exploitation,domination, contraintes systémiques diverses qui bloquent les possibilités de réalisation des hommes, l'unité ultime de leur cause dans la structure d'un système de relations sociales dont ces phénomènes, dépouillés de leur caractère de réalités indépendantes, sont en réalité la conséquence, phénomènes qu'il s'agit d'abolir pour mettre fin à la souffrance.


Relier entre eux cesdifférents phénomènes dans un seul concept, qui exprime justement cette unité à leur base, est le rôle de l'aliénation dans la pensée marxiste. Pour Marx, le mouvement pour changer le monde, le communisme, qui a comme objectif ultime l'émancipation du genre humain, est en dernier ressort le mouvement de dépassement de l'aliénation et non l'élimination d'une quelconque des catégories dérivées, dominationpolitique ou exploitation économique. Cela est ainsi, parce que l'aliénation est l’expression directe et la plus globale du mécanisme qui caractérise la société capitaliste en tant que telle, la séparation du producteur du produit de son travail et la transformation de celui-ci en une puissance étrangère, le capital, qui le domine et l'exploite pour son propre développement. Changer ce mécanisme debase, c'est cela changer le monde, c'est cela émanciper l'homme, pour le délivrer définitivement de l'aliénation et du fétichisme du capital qui est sa manifestation.


Cela explique que le rôle central que l'aliénation joue dans toute théorie critique de la société, au point qu'on peut dire que la compréhension du phénomène de l'aliénation, y compris les voies de son dépassement,...
tracking img