Lampedusa

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 15 (3620 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 26 de febrero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
Les personnages dans Le Guépard.

Le personnage principal : le Prince.
On peut parler de lui comme du personnage principal car toute l’histoire est racontée de son point de vue, de plus le roman se nomme « le Guépard » titre qui renvoie à Don Fabrizio, dernier représentant de la famille noble des Salina dont le symbole est le guépard. Don Fabrizio est donc le dernier Guépard avant lechangement de régime politique.

1. Un personnage hors du commun, un homme d’exception.


A. Aspect physique.
Don Fabrizio possède un physique d’exception, en effet il est très grand et il a un type qui n’est pas habituel aux Siciliens.


• Un physique de géant
Le physique du Prince est en rapport avec son autorité de chef, il est en effet décrit comme un géant. Le texteparle de lui ainsi : (11) « Lui, le Prince, pendant ce temps, se levait : le heurt de son poids de géant faisait trembler le plancher …Non qu’il fût gros, il n’était qu’immense et très fort ; sa tête effleurait les lustres ; ses doigts pouvaient froisser comme du papier vélin les pièces d’un ducat ; et entre la villa Salina et l’atelier d’un orfèvre le va-et-vient était fréquent pour laréparation de fourchettes et de cuillères que ses colères contenues, à table, lui faisaient souvent tordre en cercle…»
Or ce géant parfois brutal peut aussi montrer beaucoup de douceur comme le dit le roman (p. 12)
• Un type allemand
Le physique du Prince se caractérise par son type allemand qui renvoie à son ascendance du côté de sa mère et le distingue de ses compatriotes. Il est dit (12) :« le teint rosé, les poils couleur de miel…dénonçaient l’origine allemande de sa mère ». Plus loin il est question de « la peau très blanche et des cheveux blonds».


B. Caractéristiques psychologiques. Un être extravagant. Un père de famille. Un sensuel. Un personnage en crise.
Son physique fait de Don Fabrizio un être d’exception mais il l’est aussi par ses caractéristiques psychologiques.a. Un être « extravagant ».


→ Goût pour les sciences.
Les origines allemandes de Don Fabrizio lui confèrent outre la blondeur une rationalité dont sont peut-être incapables les Siciliens. Ses centres d’intérêt sont en effet peu compris de ses compatriotes. Il s’agit surtout des mathématiques et de l’astronomie.

• «Aux yeux de ces messieurs Don Fabrizio passait pour unêtre « extravagant » ; son intérêt pour les mathématiques était presque considéré comme une perversion coupable et s’il n’avait pas été justement le prince de Salina et si on ne l’avait pas connu comme un excellent cavalier, un chasseur infatigable et un passable coureur de jupons, ses parallaxes et ses télescopes auraient risqué de le faire bannir ; mais déjà on parlait peu avec lui… Il seretrouvait souvent isolé, non par respect, comme il le croyait, mais par crainte.» (235) 

• Son goût pour les mathématiques va avec celui de l’astronomie. Il est dit en effet :(12) « Il avait de réelles et fortes inclinations pour les mathématiques ; il les avait appliquées à l’astronomie et en avait tiré des reconnaissances publiques suffisantes et des joies personnelles très savoureuses. »Cet intérêt pour les mathématiques, le prince le garde jusqu’à sa mort puisque (267) au moment de sa mort, Fabrizio compte combien de temps il a vécu. « son cerveau ne démêlait plus le calcul le plus simple… »

→ Un lettré : goût pour la lecture.
Le Prince aime la lecture et ressemble sans doute en cela à Di Lampedusa.
(153) « L’une des habitudes dans lesquelles Don Fabrizio, redevenu serein,s’était réinstallé, était celle des lectures du soir. »



b. Un père de famille. Soumission aux traditions familiales et religieuses.
• Le Prince sait se comporter comme un père de famille de l’aristocratie ainsi que comme un mari tout puissant. Il est en effet présenté par la princesse comme un « mari tyran » (11) «Ses beaux yeux regardaient du coin de l’œil...
tracking img