Le definitif le travail infantile

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 22 (5255 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 12 de marzo de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
LE TRAVAIL INFANTILE

















.- La forme :



LE TRAVAIL INFANTILE





Noms des élèves: Juan Alberto Gómez



Classe: Seconde B



Titre: Le travail infantile



Année scolaire: 2012



Sommaire paginé.



-introduction…page5



-developpement…page 6-page 12



-l ampleur du travail…page7



-pourquoi les enfants travaillentils?...page8



-des consequences graves sur leurs sante et leur avenir…page8



-etude sur le travail des enfants au Cameroun…page9-page12



-conclusion et recommendations ….page13-page15



-statistiques…page16-page21



-notes et refferances…page22



-bibliographie….page23-page25











Introduction

Pour commencer, le travail des enfants est trèscommun dans le monde.

Il semble que les enfants travail depuis l’antiquité. Dans l’antiquité l’espérance de vie n’était pas la même qu’aujourd’hui, elle était très court donc un mineure n’était pas considère comme un enfant. Les filles se mariées a partir des 14 ans. Les enfants participaient dans le travail domestique et agricole.

Depuis la révolution industrielle les adulte ont prisconscience car beaucoup d enfants ont été affecter dans les travails dans les usines.

Il y a deux formes de travail: le travail force et le travail volontaire.

Il y a beaucoup des débats autour de ce sujet.

Le travail est défini comme une « activité économique », qu’elle soit payée ou non.



Un enfant désigne une personne de moins de 18 ans, en moyenne.

Ce sujet est très important puisqueles droits des enfants doivent être respectés et les enfants doivent tous recevoir une éducation.



Nous pouvons donc nous poser la question:

- doit-on accepter ou refuser le travail des enfants?

-dans quels cas le travail est favorable ou défavorable?

Premièrement on va montrer quelles sont les caractéristiques du travail des enfants. Après on verra quelle est l’évolution actuelle.Finalement on va dire si le travail des enfants peut être utile.







DÉVELOPPEMENT

Aujourd’hui, plus de 200 millions d’enfants travaillent dans le monde, exerçant des activités qui nuisent à leur développement mental, physique et émotionnel. Les enfants sont contraints de travailler parce que leur survie et celle de leur famille en dépendent. Le travail des enfants perdure, même làoù il a été déclaré illégal, et il est souvent entouré d’un mur de silence, d’apathie et d’indifférence. Mais le mur commence à s’effriter. Alors que l’éradication du travail des enfants est un objectif à long terme dans de nombreux pays, certaines formes du travail des enfants doivent être combattues d’urgence. Près de trois quarts des enfants qui travaillent sont en prise aux pires formes dutravail des enfants, notamment la traite, les conflits armés, l’esclavage, l’exploitation sexuelle et les travaux dangereux. L’abolition effective du travail des enfants est l’un des plus urgents défis de notre époque.

L'ampleur du problème
Le BIT présente des chiffres qui s'écartent sensiblement des estimations les plus fiables dont on disposait en 2001, et qui fixaient à quelque 250 millionsle nombre d'enfants de 5 à 14 ans astreints au travail dans les pays en développement. Il indique que les méthodes les plus récentes de collecte de données offrent une représentation plus précise du travail des enfants et, en particulier, de son incidence selon les classes d'âge et les régions, de sorte que les nouvelles estimations ne se prêtent pas à une comparaison directe avec les précédentes.Le travail des enfants à l'aube du XXIe siècle y est décrit comme un phénomène infiniment volatil revêtant les formes les plus variées. Sur la base des données les plus récentes, il est estimé que 352 millions d'enfants de 5 à 14 ans exercent aujourd'hui une activité économique d'un type ou d'un autre.
Sur ce total, 106 millions sont affectés à des types de travaux acceptables pour des enfants...
tracking img