Le front populaire

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 2 (379 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 13 de junio de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
Le Front Populaire.

Question 1

D'après le document, le Front Populaire est l'union des partis de gauche (le parti communiste français, la SFIO, et le parti radical). Les électionslégislatives ont été gagnées par le Front Populaire, le futur président du Conseil sera donc Léon Blum.

Question 2

Les accords Matignon ont été signés par Léon Blum et les représentants des patrons etdes ouvriers. Les droits acquis par les travailleurs sont : le droit de grève (art. 6 « La délégation patronale s’engage a ce qu’il ne soit pris aucune sanction pour faits de grève ») et le droit dese syndiquer ( art. 3 « les employeurs reconnaissent la liberté d’opinion ainsi que les droits pour les travailleurs d’adhérer librement et d’appartenir a un syndicat »).

Question 3

Lacaricature du document 3 fait allusion a une des plus grandes réformes du Front Populaire, les congés payés. Ceux qui vont s’opposer a cette politique aussi généreuse pour les ouvriers sont les patrons, lespartis de droite et d’extrême droite. 


Paragraphe Argumenté

Le Front Populaire est l’union des partis de gauche, qui est crée pour défendre la République et la Liberté contre lefascisme. Quelle a été sa politique ? Quelles oppositions a-t-elle rencontré ?

Pour gagner les élections, en 1936, le Front Populaire fait un programme qui explique qu’ils vont défendre troischoses, le pain : ils vont combattre la crise économique, la paix : ils vont éviter tout conflit pour ne pas rentrer en guerre, et la liberté : ils vont dissoudre les ligues.
Depuis le début, lapolitique du Front Populaire a été très généreuse avec les ouvriers. Léon Blum, le nouveau président du Conseil va faire signer les accords Matignon aux employeurs, un accord ou les ouvriers gagnent desdroits tels que la liberté d’opinion, le droit de grève, le droit d’appartenir a un syndicat, etc. (doc. 2).
Cette politique déplaît les patrons, les partis de droite et d’extrême droite,...
tracking img