Les structures narratives pixar

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 33 (8230 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 8 de junio de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
 
[Les
 Structures
 Narratives
 Chez
 Pixar]
 

 [Eduardo
 Vicent
 Clemente]
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cette
 œuvre
 est
 sous
 une
 licence
 Attribution-­‐NonCommercial-­‐ShareAlike
 3.0
  Unported
 de
 Creative
 Commons.
 Pour voir
 une
 copie
 de
 cette
 licence,
 visite
  http://creativecommons.org/licenses/by-­‐nc-­‐sa/3.0/
 o
 envoie
 une
 lettre
 à
 Creative
  Commons,
 171
 Second
 Street,
 Suite
 300,
 San
 Francisco,
 California
 94105,
 USA.
 
LES STRUCTURES NARRATIVES CHEZ PIXAR
Index:
 
1. QUELQUES NOTES THEORIQUES
  3
  1.1DISCUSSION CONCEPTUELLE
  4
 
2. POURQUOI PIXAR?
  5
  3. PROPOSITION D’UNE STRUCTURE NARRATIVE
  8
 
3.1
 ETABLISSEMENT
 DE
 LA
 STRUCTURE
 
  9
  3.2
 EXPLICATION
 ET
 EXEMPLIFICATION
 DES
 ETAPES
  9
  3.2.1 LA PRESENTATION
  10
  3.2.2 L’ETABLISSEMENT DE LA DUALITE
  10
  3.2.3 LA PRESENTATION DU MECHANT
  11
  3.2.4L’ACTIONS
  12
  3.2.5 LA REACTION
  13
  3.2.6 LA DESILLUSION
  14
  3.2.7 LA SURPRISE
  15
  3.2.8 LA CONTRE - ACTION
  15
  3.2.9 LA CONCLUSION
  16
 
4. LE DISCOURS LATENT
  17
  4.1
 ETABLISSEMENT
 DES
 OPPOSITIONS
  18
 
5. RELATION ENTRE LA STRUCTURE ET LE DISCOURS
  22
  6. NOTES FINALES
  23
 

 


  2
 1. Quelques notes Théoriques
Saussure, Levi Strauss et même Bourdieu, ont démontré que derrière tout produit culturel, il y a une structure intrinsèque. Derrière chaque manifestation, artistique ou communautaire, on trouve un ordre implicite qui dirige et canalise l'action sociale, mais aussi dicte la bonne façon de faire, ou la manière socialement admise pour interpréter certaines situations.Avant de commencer, j’aimerais exposer quelques idées de Levi Strauss et Saussure, qui me paraisse très nécessaires pour le type d’analyse que je vais réalisé. Levi - Strauss a été un des responsables du sauvetage de la méthode d'analyse structurale de Saussure, qui le développe initialement dans le cadre de linguistique, pour l'appliquer aux sciences sociales. Cette méthode d'analyse part del'idée qu'il faut séparer la langue de la parole, en établissant une importante différence entre toutes les deux. À savoir, que la langue, représente le social, ces constructions et mythes que sont partagé par tous les individus d'une société, tandis que la parole, aurait con origine chez l’individu, ce qui fait référence uniquement à des éléments qui dérivent de la personnalité de chacun. D’après,Saussure il faut faire attention a la langue comme un système. La contribution la plus intéressante de Levi - Strauss est précisément, proposes et considérer des faits sociaux, comme systèmes de signes, c'est-à-dire, que les phénomènes sont imprégnés de signification symbolique qu'il faut mettre en évidence à travers l'analyse de la réduction de la réalité à des modèles structurels beaucoup plusaccessibles a l’interprétation.
Je conclurai cette petite introduction avec une référence a Umberto Eco et son article « les structures narratives chez Ian Fleming ». L’auteur utilise le modèle d'analyse décrite pour mettre en évidence ce qui ce trouve derrière les romans de James Bond en comprenant chacun des livres comme des éléments d'un système en lui-même. L'objectif qui mène à Eco pourréalise cette étude est de démontrer qu'au-delà des scènes et de différentes circonstances reprises dans les livres de Bond, il existe une idéologie, un ordre implicite, qui doit être mit en évidence, et que je vais utiliser de guide dans cette tentative pour trouver et expliquer les structures narratives présente dans les films d'animation de Pixar Animation Studios.

  3
 
1.1 Discussion...
tracking img