Ouarzazate

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 6 (1313 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 19 de noviembre de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
LA ROUTE DE KASBAHS…

1.Les ksars et les kasbahs. Similitudes et différences.

Sur les berges d’un oued des vallées du Drâa ou du Dadès, là où fleurissent des milliers de lauriers-roses, de magnifiques kasbah et ksour en ruine, lancent un dernier défi au temps et à l’érosion.
LES KSARS  :
Ksar ou l’irhreme représente l’un des éléments architecturaux les plus remarquables des
Paysagesrural de l’ensemble des oasis du Sud-Est marocain « Entre le Drâa à l’ouest et le
Tafilalt à l’Est , le ksar, par sa forme et son style architectural esthétique produit une grande
Séduction aussi bien sur le simple touriste que sur l’anthropologue, l’historien ou le géographe
Arpentant les espaces solitaires à la porte de l’immensité désertique, le sociologue qui scrute
Une société pétrie parl’eau et le sable ou
L’architecte perplexe devant l’harmonie d’un habitat
Ocre sorti de la terre »
Le ksar désigne un ensemble de maison entassées.

LES KASBAH :
Les kasbahs du sud du Maroc sont la plus belle expression de cet art architectural amazigh.
Ouarzazate, ainsi que la vallée du Drâa et la vallée du Dadès, offrent les plus beaux spécimens de cette remarquable architecture deterre. La kasbah en amazigh est nommée ighrem.
La construction des kasbahs obéit à plusieurs règles. Elles sont érigées sur des fondations de pierre, ceinturées d’épaisses murailles qui sont flanquées de quatre tours d’angle ornées de merlon en épis.
Ces superbes bâtisses étaient les demeures fortifiées des caïds (représentant du sultan), ou des Pachas (gouverneurs d’une ville impériale). Leskasbahs contrôlaient les oasis et leurs voies d’accès, servaient de points de ravitaillement pour les habitants du désert et défendaient les caravanes contre les brigands et les pillards nomades.


2.Le Ksar d’Ait Benhadou.

Au pied de la vallée de l’Ounila, le ksar d’Aït Benhaddou, accolé au flanc d’une colline surplombant l’oued Maleh, jouit d’un remarquable panorama. Quelques familleshabitent encore dans le dédale des petites ruelles en pente et des passages couverts du vieux ksar.
Au sommet de la colline , un donjon ruiné domine l’emilement des terasses hérissées de tours crénelées, et jouit d’une vue imprenable sur le ksar , les cultures bordant l’oued Mellah et les neiges de l’Atlas qui rayonnent au loin une grande partie de l’année.
Deux portes ouvrent l’accès au ksar : l’unesur la droite , par une ruelle bordée de boutiques de souvenirs, et l’autre en traversant la rive de l’oued ; lorsqu’il y a de l’eau , on le traverse à gué sur des sacs de sable , ou , moyennant quelques dirhams , à dos de mulet lors de crues importantes.

3.La kasbah d’Aemrhidil.

Construite au XVII ° siècle au bord de l’oued El Hajjaj , et habitée toujours par la même famille , les Nassiri. L’actuel propriétaire a installé un petit musée où il regroupe des objets traditionnel du Maroc d’autrefois , et vous fera visiter sa maison , en vous racontant comment ses grands parents y vivaient autrefois. C’est une des rares kasbahs du Sud à être à la fois en bon état, et toujours habitée par ses propriétaires- fondateurs , un effort à soutenir , grâce à une visite intéressante.

4. Lakasbah de Taourirt.

Construite par la puissante tribu des Glaoui, la Kasbah de Taourirt est un monument historique classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
Majestueuse, la Kasbah était, au xixe siècle, la plus grande résidence du puissant Pacha de Marrakech, Thami El Glaoui. Ce dernier est considéré par de nombreux marocains comme un traître au royaume pour avoir tenté de prendre le dessussur le roi Mohammed V pendant le protectorat français.
Quoiqu'il en soit, la Kasbah est vraiment fascinante. On croirait voir un immense château de sable dans un décor de désert. Ancien palais des "Seigneurs de l'Atlas", cette kasbah est faite de terre et de paille, d'où une certaine fragilité. Usée par les vents, la façade extérieure a d'ailleurs été restaurée il y a peu.
En réalité, Taourirt...
tracking img