Mexico en el porfiriato

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 2 (286 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 9 de noviembre de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
École Secondaire Numero 85
“République de France”

Nom: Martinez Ortega
Prenom: Ulises

Classe: 2° “A”

Madamme: Olivia Peñon Benitez

Anné Scolaire2009-2010
José Servando Mier Noriega y Guerra

Il a naitu dans la ville de Monterrey, Nuevo Leon, en 1765 et mort à Mexico en 1827. Était un prédicateur connu pour sasagesse.
Incrédulité exprimées au sujet des apparitions de la Vierge de Guadalupe et pour cette raison qu'il a été banni pendant 10 ans en Espagne, il a retiré son doctorat, ila été paralysé à vie comme professeur et la pratique de la prêtrise.
En Espagne, il a emprisonné, s'est échappé et se réfugia en France où il fut le pasteur de l'égliseSaint-Thomas à Paris, il a rencontré Lucas Alaman, depuis se rendit à Rome où il a autorisé à suspendre ses habitudes. Il retourne en Espagne où il a combattu contre lesFrançais et a servi comme aumônier; Le Regency Cadix lui donna l'archevêché de Mexico, avec un revenu annuel de fabuleux.
A Londres, il a rencontré Francisco Xavier Minaet, ensemble, ils ont voyagé au Mexique dans la campagne pour l'indépendance et l'année suivante, a été saisi par les royalistes, il s'installe à Cuba en tant queprisonnier, il s'évade, il s'enfuit à Philadelphie et est retourné au Mexique consommé de l'indépendance.
Il faisait partie de la première convention constitutionnelle en tant quedéputé de Nuevo Leon, il a assisté à la signature de l'Acte constitutif et de la Constitution fédérale des États-Unis du Mexique en 1824. Proposé au Palais national,invité par le Président Guadalupe Victoria. Fray Servando mourut en 1827, il a écrit un certain numero de publications, lettres, sermons et discours, religieuses et politiques.
tracking img