Influencia social

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 14 (3270 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 1 de febrero de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
INTRODUCTION

Lorsqu’en 1973, John GRINDER, linguistique et Richard BANDLER, mathématicien, tous deux docteur en psychologie se rencontrent, ils décident de se consacrer à une étude sur l’excellence en communication.

A l’origine de leur recherche, GRINDER et BANDLER s’intéressent au domaine de la thérapie en se demandant : comment se fait-il qu’il y ait des thérapeutes qui obtiennentd’excellents résultats en termes de changement tandis que d’autres n’en obtiennent pas ? Ils ont très vite remarqué que cela ne dépendait pas des théories provenant des écoles mais bien de la pratique. GRINDER et BANDLER observent donc plus particulièrement ce que font les thérapeutes et non ce qu’ils disent en guise d’explications.

A partir de ces observations, ils décident de modéliserl’excellence et ils partent à la recherche de modèles, de personnes reconnues pour leur grande compétence.
GRINDER et BANDLER étudient parmi leurs modèles d’excellence Milton ERICKSON, considéré aujourd’hui comme le père des thérapies brèves et ré-introducteur de l’hypnose, Virginia SATIR, qui pratiquait des thérapies systémiques familiales, Fritz PERLS fondateur de la Gestalt-thérapie, pour ne citer queles plus connus.

Le but que GRINDER et BANDLER poursuivent est donc de modéliser l’excellence afin de pouvoir la reproduire. Ils ont obtenu ainsi un certain nombre d’outils et de techniques qu’ils ont réunis sous l’appellation : Programmation Neuro Linguisitque, en abrégé PNL, définie comme une technologie de la communication et du changement.

Afin de mieux comprendre ce qu’est la PNL, voiciune explication décortiquée de celle-ci :
Programmation : renvoie essentiellement à la théorie de l’apprentissage et concerne la façon dont les personnes codent une expérience vécue ; en effet, une des présuppositions essentielles de la PNL, selon BATESON est que : «  la carte n’est pas le territoire ». Cela signifie que l’on peut vivre le même événement mais de façon différente.
Neuro : faitréférence au système neurologique. Les processus de la pensée activent celui-ci, lequel influe sur la physiologie, les émotions et le comportement.
Linguistique : indique la façon dont les êtres humains se servent du langage pour comprendre le monde qui les entoure, capter et conceptualiser l’expérience vécue et communiquer cette dernière aux autres.

Cependant, suivant leurs observations,GRINDER et BANDLER mettent également à jour la façon dont les clients de ces thérapeutes génèrent leurs problèmes ou leurs difficultés. Ceci les a conduit à définir également la PNL comme « étude de la structure de l’expérience subjective », ou comment nous nous programmons à partir de nos expériences.
En effet, notre apprentissage qui repose sur nos expériences, est constitué de programmes ou deséquences ébauchés et stockés dans notre cerveau, codés par notre langage.
A partir du moment où nous savons comment nous réalisons nos programmes, nous pouvons alors plus facilement agir sur eux, les améliorer ou les rendre plus efficaces.

La PNL est donc avant tout un modèle. Les fondateurs GRINDER et BANDLER n’ont pas voulu créer une nouvelle thérapie ou théorie mais bien un modèle qui viseessentiellement à obtenir des résultats efficaces : une réelle découverte. D’autre part, la PNL n’est pas en soi une thérapie mais une approche complémentaire à des pratiques thérapeutiques existantes dont elle s’est inspirée ; En effet, c’est à l’intérieur de ce cadre que la thérapeute utilise les outils et techniques de la PNL.
De plus, il existe tout un courant de recherche et de développement surles approches thérapeutiques et les influences qui sont aussi diverses et variées que l’est la PNL. Mais les courants dont s’inspire directement la PNL sont bien entendu ceux des nouvelles thérapies ou thérapies brèves comme l’hypnose éricksonnienne, la Gestalt-thérapie ou bien les thérapies systémiques familiales.
On peut remarquer aussi certaines similitudes de pensée à travers...
tracking img