Yohys

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 5 (1184 palabras )
  • Descarga(s) : 4
  • Publicado : 26 de octubre de 2009
Leer documento completo
Vista previa del texto
EXPÉRIENCE 4 : Observations des tissus des vertébrés.
(Expérience adaptée de Vodopich & Moore, Biology Laboratory Manual exercise 40.)

Objectifs

1) Comprendre la classification générale des tissus vertébrés.
2) Établir une liste d’exemples, de fonctions et d’éléments distinctifs pour chaque type de tissus.
3) Associer les structures et fonctions à chacun des types de tissus examinés.Théorie

Les cellules possédant une structure et fonction similaires constituent un tissu. Il existe quatre (4) types de tissus dans l’organisme humain : épithélial, conjonctif, musculaire et nerveux. Chaque type a une fonction particulière. Les tissus se regroupent pour former des organes (estomac, poumons). Les organes se regroupent pour former des systèmes (respiratoire, lymphatique).Tissu épithélial
Les cellules épithéliales protègent le corps. Elles se retrouvent sur l’extérieur de l’organisme et dans les cavités s’ouvrant vers l’extérieur (ex. bouche). Les tissus épithéliaux remplissent également les fonctions suivantes :
1) Protègent les tissus sous-jacents de la déshydratation et des dommages mécaniques ;
2) Offrent une barrière à perméabilité sélective qui faciliteou empêche le passage de certaines molécules ;
3) Offrent des surfaces sensitives ;
4) Sécrètent des fluides.

Les tissus épithéliaux comprennent l’épithélium simple, l’épithélium stratifié et l’épithélium glandulaire.
1) Simple : Une seule épaisseur de cellules classée selon l’apparence des cellules.
a. Squameux : Cellules irrégulières et planes permettant une barrièreminimale à la diffusion. Elles sont présentes dans les poumons, les reins et les cavités principales du corps.
b. Cuboïdes et cylindrique : Leurs formes correspondent à leur nom. Elles sont surtout présentes dans les systèmes respiratoire et digestif. Ces cellules sont souvent ciliées et sécrètent parfois des fluides.

2) Stratifié : Plusieurs épaisseurs de cellules comprenantgénéralement une première couche sous forme squameuse, une deuxième couche sous forme cubique et une dernière couche sous forme cylindrique.

3) Glandulaire : Les cellules de ce tissu possèdent une activité métabolique élevée et peu de fonctions de protection.
Tissu conjonctif
Ce type de tissu a pour fonctions de supporter et défendre le corps, tout en accumulant les nutriments. Les cellules ne sontpas compactées, elles sont généralement suspendues dans le liquide extracellulaire. La classification des tissus conjonctifs est à la fois basée sur la fonction et la nature de la matrice extracellulaire et sur la morphologie cellulaire.

1) Tissu conjonctif lâche et dense
Le tissu conjonctif lâche comprend des cellules dispersées dans une masse amorphe de protéines qui forment la substancede base. On retrouve bien souvent des fibroblastes qui sont des cellules de forme irrégulière baignant dans une matrice extracellulaire contenant des protéines fibreuses (collagène et élastine). Ce type de tissu comprend également les macrophages, les premiers soldats qui défendent l’organisme en cas d’attaque. Finalement, dans ce type de tissu, on retrouve également des cellules adipeuses,contenant des triglycérides, source d’énergie de l’organisme.

Le tissu conjonctif dense comporte des fibres collagènes très serrées qui rendent ce tissu plus résistant que le tissu conjonctif lâche.

2) Tissu conjonctif spécial
Ce type de tissu comprend le sang, le cartilage et le tissu osseux. Les cellules sanguines, et le plasma dans lequel elles baignent, maintiennent le pH etassurent le transport d’oxygène et de gaz carbonique. Ces cellules sont classées en érythrocytes (globules rouges), leucocytes (globules blancs) et plaquettes.

Le cartilage est retrouvé dans les jonctions squelettiques et obtient sa résistance et son rôle de support de sa matrice extracellulaire appelée chondrine (collagène). Les os ont également une matrice extracellulaire riche en fibres...
tracking img