Bruges la mort

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 3 (706 palabras )
  • Descarga(s) : 7
  • Publicado : 21 de junio de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
L’histoire commence à la fin d’une journée morne et grise, dans la maison de Hugues qui s’apprête à sortir de chez lui pour faire une promenade dans la ville de Bruges. Hugues est un veuf qui seremet mal de la mort de sa femme, voilà 5 ans déjà. Avant que cellec-ci ne décède, ils vivaient heureux. Ils ont passé 10 ans de leur vie ensemble. Il garde beaucoup de souvenirs de sa femme comme unemèche de cheveux qu’il lui avait coupé dans les derniers jours de sa maladie. Elle était une belle femme, c’était l’unique amour de Hugues, il l’a chérissait de toute son âme, il l’aimait. Elle avait descheveux magnifiques, des yeux de prunelles, un teint de fleur. Il a gardé tous les effets personnels de sa femme, des portraits, des photographies et la mèche de cheveux dans une pièce dans laquellelui seul et sa servante, Barbe peuvent entrer.
Au terme de sa balade, Hugues s’oriente vers sa demeure quand soudain une émotion forte le submerge en voyant une femme arriver vers lui. A peinel’a-t-il vu qu’il s’arrête net. C’est une apparition qui le fait chavirer. Hugues la suit déterminé. Il la reconnaît, oui, elle a des yeux de prunelles, des cheveux magnifiques, un teint de fleur. C’estun miracle, c’est sa femme. Il continue de la suivre à travers les rues jusqu’au théâtre où elle disparaît. Sans réfléchir et malgré son deuil, il achète une place. Il se précipite dans la salle,inspecte les loges, tous les fauteuils. Sa seule obsession est de la retrouver, en vain. L’opéra commence et c’est Robert le Diable qui est joué ce soir là. La musique de l’opéra le rend triste, il penseà sa femme et à la folie qui l’a emporté jusqu’ici. Mais soudainement, il reconnaît l’inconnue de la rue. Oui c’est elle, elle est sur scène. C’est une danseuse.
Hugues est vite renseigné surelle. Son nom est Jane Scott. Elle habite à Lille. Un soir, il décide de l’aborder et le charme de la ressemblance se poursuit. Sa voix est identique à celle de sa défunte femme. Puis le temps...
tracking img