Canciones de edith piaf

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 34 (8419 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 22 de marzo de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
2.1. La foule

Je revois la ville en fête et en délire
Suffoquant sous le soleil et sous la joie
Et j'entends dans la musique les cris, les rires
Qui éclatent et rebondissent autour de moi
Et, perdue parmi ces gens qui me bousculent
Etourdie, désemparée, je reste là
Quand soudain je me retourne, il se recule
Et la foule vient me jeter entre ses bras...

Emportés par la foule
Qui noustraîne, nous entraîne
Ecrasés l'un contre l'autre
Nous ne formons qu'un seul corps
Et le flot sans effort
Nous pousse enchaînés l'un et l'autre
Et nous laisse tous deux
Epanouis, enivrés et heureux.
Entraînés par la foule
Qui s'élance et qui danse
Une folle farandole
Nos deux mains restent soudées
Et parfois soulevés
Nos deux corps enlacés s'envolent
Et retombent tous deux
Epanouis,enivrés et heureux.

Et la joie éclaboussée par son sourire
Me transperce et rejaillit au fond de moi
Mais soudain je pousse un cri parmi les rires
Quand la foule vient l'arracher d'entre mes bras...
Emportés par la foule
Qui nous traîne, et nous entraîne
Nous éloigne l'un de l'autre
Je lutte et je me débats
Mais le son de sa voix
S'étouffe dans les rires des autres
Et je crie dedouleur
De fureur et de rage et je pleure
Et traînée par la foule
Qui s'élance et qui danse
Une folle farandole
Je suis emportée au loin
Et je crispe mes poings
Maudissant la foule qui me vole
L'homme qu'elle m'avait donné
que je n’ai jamais retrouve

Veo de nuevo ciudad en fiesta y en delirio
Sofocada bajo el sol y bajo la alegría
Y yo oigo en la música los gritos, las risas
Queestallan y rebotan alrededor de mi
Y, perdida entre esta gente que me revuelve
Aturdida, desamparada, me quedo allí
Cuando de repente me vuelvo, él retrocede
Y la muchedumbre viene para echarme entre sus brazos...
Llevados por la muchedumbre
Que nos arrastra, nos arrastra
Aplastando al uno contra el otro
Formamos sólo un solo cuerpo
Y el flujo sin esfuerzo
Nos pone encadenados el uno al otroY nos deja a ambos
Risueños, embriagados y felices.
Arrastrados por la muchedumbre
Que se lanza y que baila
Una loca farándula
Nuestras dos manos quedan unidas
Y a veces levantados
Nuestros dos cuerpos abrazados despegan
Y ambos vuelven a caer
Risueños, embriagados y felices.

Y la alegría salpicada en su sonrisa
Me traspasa y rebrota en el fondo de mí
Pero de repente pego un gritoentre las risas
Cuando la muchedumbre viene para arrancarla de mis brazos...
Llevados por la muchedumbre
Que nos arrastra, y nos arrastra
Nos aleja uno del otro
Yo Lucho y yo me resisto
Pero el sonido de su voz
Se atraganta en las risas de los otros
Y yo grito de dolor
De furor y de rabia y yo lloro
Y regados por la muchedumbre
Que se lanza y que baila
Uno loca farándula
Soy llevada alo lejos
Y crispo mis puños
Maldiciendo la multitud que me roba
El hombre a que me había dado
y que yo no volveré a tener jamás
1.7 L’hyme del’amour

Le ciel bleu
sur nous peut s'effondrer
Et la terre
peut bien s'ecrouler
Peu m'importe
si tu m'aimes
Je me fous
du monde entier
Tant qu' l'amour
inondra mes matins
Tant que mon corps
fremira sous tes mains
Peu m'importe
lesproblemes
Mon amour
puisque tu m'aimes

J'irais jusqu'au
bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais
J'irais decrocher la lune
J'irais voler la fortune
Si tu me le demandais
Je renierais ma patrie
Je renierais mes amis
Si tu me le demandais
On peut bien rire de moi
Je ferais n'importe quoi
Si tu me le demandais
Si un jour
la vie t'arrache a moi
Si tu meurs,
quetu sois loin de moi
Peu m'importe
si tu m'aimes
Car moi je mourai aussi
Nous aurons
pour nous l'eternite
Dans le bleu
de toute l'immensite
Dans le ciel
plus de problemes
Mon amour
crois-tu qu'on s'aime
Dieu reunit
ceux qui s'aiment

El cielo azul
sobre nosotros puede desmoronarse
Y la tierra
Bien puede desplomarce
Poco me importa
si me quieres
Yo me enloquesco
del mundo...
tracking img