Eliminacion virtual de dioxinas

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 22 (5351 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 11 de febrero de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
BILAN SUR L'ÉLIMINATION VIRTUELLE DES SUBSTANCES TOXIQUES PERSISTANTES ET BIOACCUMULABLES
1993 À 1998

Juin 1999

Publié avec l’autorisation du ministre de l’Environnement © Ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada 1999 Numéro de catalogue En40-575/1999F ISBN 0-662-83579-4 Adresse électronique du site SLV 2000 www.slv2000.qc.ec.gc.ca Also available in Englishunder the title : Assessment of the Virtual Elimination of Persistent, Bioaccumulative Toxic Substances 1993-1998

ii

Ce document a été préparé par : Marc Villeneuve, Environnement Canada François Rocheleau, Ministère de l’Environnement du Québec

Avec la collaboration de: André Germain, Environnement Canada Francine Richard, Ministère de l’Environnement du Québec Gilles Legault, Ministèrede l’Environnement du Québec

Pour obtenir de plus amples informations sur le présent bilan, s’adresser à:

Marc Villeneuve Environnement Canada (514) 496-2899

Pour toute question relative au concept des objectifs environnementaux de rejet, s’adresser à:

Francine Richard Ministère de l’Environnement du Québec (418) 521-3820 poste 4767

iii

RÉSUMÉ

Le volet Protection del’entente Saint-Laurent Vision 2000 poursuit un objectif d'élimination virtuelle à long terme de substances toxiques persistantes et bioaccumulables. Puisque que cette élimination ne peut être complètement réalisée à l'intérieur des limites de l’entente SLV 2000, des moyens ont été pris pour franchir des étapes intermédiaires. Le volet Protection a adopté un plan d'action reposant sur le respect d'objectifsenvironnementaux basés sur la protection du milieu récepteur.

En 1993, année de référence de l’entente, cinq des onze substances visées ont été retrouvées dans les effluents de 47 des 106 établissements industriels associés à l’entente. Depuis, 17 établissements ont réussi à éliminer virtuellement une de ces substances, et deux autres, à éliminer deux substances par des mesuresd'assainissement ou par des modifications à leurs procédés. En 1998, le mercure se retrouve dans les effluents de 17 établissements des secteurs de la métallurgie, des mines et de la chimie inorganique; le benzo(a)pyrène, dans cinq alumineries et dans un établissement du secteur de la métallurgie; les dioxines et furanes, dans onze établissements des secteurs des pâtes et papiers et de la chimie et les BPC, dansaucun des établissements. De 1993 à 1998, les BPC, les dioxines et furanes, le mercure et le BaP ont été réduits de 28 g/d, 5797 µg/d, 320 g/d et de 2 g/d pour des réductions de 100%, 89%, 88 % et 14 % respectivement. Enfin, l’hexachlorobenzène figure dans les résultats, mais il n’a pas été retrouvé dans les effluents. En conclusion, l'objectif de réduire ces substances en deçà des objectifsenvironnementaux de rejets a été atteint partiellement.

iv

SUMMARY

The objective of the Protection component of St. Lawrence Vision 2000 is the long-term virtual elimination of persistent, bioaccumulative toxic substances. Since this cannot be fully realized within the confines of the agreement, means have been taken to complete the intermediate steps. The Protection component has adopted anaction plan based on compliance with environmental objectives that emphasize the protect on the receiving environment.

In 1993, the reference year of the agreement, five of the eleven targeted substances were found in the effluents of 47 of the 106 priority plants associated with the agreement. Since then, seventeen of the plants have succeeded in virtually eliminating one of these substancesand two others have eliminated two of these substances through clean-up measures or changes to their production processes. In 1998, mercury was found in the effluents of 17 plants in the metallurgy, mining and inorganic chemical sectors; benzo(a)pyrene at five aluminum smelters and one metallurgy plant; and dioxins and furans at eleven pulp and paper mills and inorganic chemical plants. PCBs...
tracking img