Les hommes

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 2 (386 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 1 de enero de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
Les hommes de 1789 ne reconnaissaient pas la réalité d'un tel domaine. Ils ne reconnaissaient que celle des choses humaines. C'est pourquoi ils ont commencé par la notion de droit. Mais en même tempsils ont voulu poser des principes absolus. Cette contradiction les a fait tomber dans une confusion de langage et d'idées qui est pour beaucoup dans la confusion politique et sociale actuelle. Ledomaine de ce qui est éternel, universel, inconditionné, est autre que celui des conditions de fait, et il y habite des notions différentes qui sont liées à la partie la plus secrète de l'âme humaine.     L'obligation ne lie que les êtres humains. Il n'y a pas d'obligations pour les collectivités comme telles. Mais il y en a pour tous les êtres humains qui composent, servent, commandent oureprésentent une collectivité, dans la partie de leur vie liée à la collectivité comme dans celle qui en est indépendante.   
     Des obligations identiques lient tous les êtres humains, bien qu'ellescorrespondent à des actes différents selon les situations. Aucun être humain, quel qu'il soit, en aucune circonstance, ne peut s'y soustraire sans crime ; excepté dans les cas où, deux obligations réellesétant en fait incompatibles, un homme est contraint d'abandonner l'une d'elles.
     L'imperfection d'un ordre social se mesure à la quantité de situations de ce genre qu'il enferme. Mais même en cecas il y a crime si l'obligation abandonnée n'est pas seulement abandonnée en fait, mais est de plus niée. L'objet de l'obligation, dans le domaine des choses humaines, est toujours l'être humaincomme tel. Il y obligation envers tout être humain, du seul fait qu'il est un être humain, sans qu'aucune autre condition ait à intervenir, et quand même lui n'en reconnaîtrait aucune.
     Cetteobligation ne repose sur aucune situation de fait, ni sur les jurisprudences, ni sur les coutumes, ni sur la structure sociale, ni sur les rapports de force, ni sur l'héritage du passé, ni sur...
tracking img