Raul

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 21 (5250 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 20 de noviembre de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
ALTAZOR EQUINOXE

De Ramon Griffero

Presentado la primera vez en la Chapelle de Briggitines, Bruselas, Belgica en Julio de1982-

ESCRITA Y DIRIGIDA POR RAMON GRIFFERO
DISEÑO INTEGRAL HERBERT JONCKERS

Quelques Indications au sujet de L`action

Cinq personnages..cinq personnnes en fuite..cinq personnes abandonnées dans une lieu sordide, commencent a jouer une tragédie.

Ilfaut considerer, que chaque fois qu’un personnage intervient les autres se trouvent aussi sur scène .

Pendant la fable chaque personnage développe son propre monde silencieux..Ils sont là abandonnés avec leurs objets.

L’action doit toujours étonner...L’atmosphere va en crescendo

Les personnages créent le décor de la tragédie a partir des élements du decor originaire.

Progression deNoir blanc au technicolor

Image textuelle peut contredire image scènique.

Le rôle de Marguerite joué par un axcteur masculin

Utiliser le grotesque comme “La loupe grossisante de notré réalite, comme la forme la plus claire du tragique “..V. Meyerhold

La escenografia del montaje.

Usando el espacio escenico de una capilla medieval abandonada,en ella ropa colgando, guirnaldas deampolletas de colores..viejos somieres..sillones desarmados..elementos de tortura medieval...lamparas de pie de los años cincuenta. .al comienzo dos espacios conceptuales, la habitacion de Aurelio y Herminda , en el lado derecho el lugar de el Sabio...Este espacio no es una suma de detritus si no una instalación escénica plastica..
Al fondo un gran muro ficticio..suspendido en el aire..Los elementosoriginales estan concebidos plasticamente que al unirse conforman el concepto de un castillo medieval.

Realizada por el diseñador Herbert Jonckers...

ALTAZOR -EQUINOXE

LUI : ( arrrastrandose sobre una puerta con ruedas..un joven pelado de tatuajes y anillos). Quel silence plus profond c’est produit entre ses ailes, ils disaient que c’est le temps où le mal allait venir.
Mais ce SilenceCe n´etait pas juste
On sentait une odeur etrange quand ils l’ont descendu
Qu’on le soutienne!.. Qu’on le soutienne!
Mais la corde était cassée.
Oú est il tombé?
Oú serait il tombé ¿
De tout rien ne reste, et me voici avec une bride de cette corde..rien qu’un morceaux de corde..
Mais quel Silence, et cette corde.

HERMINDE : (Sur son lit,en train de lire de photo roman) Si ce n’est pourl’hiver quand est ce que je tricoterait..Quand?..Ah Aurelio, si ce nést pour l’hiver.

AURELIO: (En train de faire son cercueil)Tu n’oubliras pas ce que je t’ai demandé.., tu ne l’oubliras pas, tu m’as promis.

HERMINDE: Non..Non..je dois encore acheter l’aguille argentée.

AURELIO: Oui.., Oui, en argent et ne te trompe pas.

HERMINDE: Et à moi qui va m’enfoncer l?aguile..Qui?

AURELIO:Qu’elle soit longue et fine, mais en argent. Elle doit être en argent

HERMINDE: Heuresement qu’on a encore des hivers. Ainsi on pourra se réjouir quand le printemps viendra.. On se réjouira, n’est ce pas Aurelio?

AURELIO: Ils me manquent des planches.., des longues planches. Viens il faudra les trouver .. mais, Viens.

HERMINDE : Je suis fatiguée Aureluio.

AURELIO: Non, ils ne m’enterrerontpas vivant!

LUI : Parmi les marais et la boue. Ils oserent le chercher, dans les coins d’araignées et les cavernes de vampires ils croient le trouver. Mais le mur, le mur, il est resté. .Il fallait pas le chercher, Jamais ils le trouveront..JAMAIS.

MARGUERITE : (En autant dans la corde) Maman..Maman..Oú sont les loups ..Ah mamn oú sont ils..les loups maman..les petits loups oú sont ilsMamann...

HERMINDE : Ne pleure pas marguerite.. Marguerite! Ne pleure pas.

MARGUERITE: Les petits loups Mamann.

LE SAVANT. (Il arrange des dizaines de petits lamps que sont dans une grille).Les loups, race strectique à multiples enseignes, fût, selon, Hmnn, mieux dit. Il font leurs premiers pas dans une ère que l’histoire a consideré comme une époque catastrophique de la civilisation,...
tracking img