Identité nationale francaise

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 7 (1650 palabras )
  • Descarga(s) : 4
  • Publicado : 25 de marzo de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
Identité nationale française

Depuis 3 ans la France connaît une présidence qui avait pour objectif d’engager plusieurs réformes dont par exemple la réforme des universités, celle des retraites et d’autres encore. Mais le thème qui a provoqué un très vif débat et a envahi rapidement l’espace et la scène médiatique est celui de l’identité nationale française. Il a été quelques mois d’uneactualité brulante qui a entraîné des polémiques plus ou moins agressives et quelques fois malhonnêtes, des dérapages verbaux et des critiques tous azimuts. Nicolas Sarkozy avait déjà fait l’identité nationale un de ses thèmes majeurs de sa campagne électorale en 2007 et avait déjà annoncé la création d’un ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale. Ce débat est-il vraiment d’une actualitéessentielle pour la France ou est-il plutôt une tentative d’action politique à des fins électorales quelques mois avant les élections régionales? De nombreux Français se posent la question concernant l’utilité d’un tel débat, mais bien sûr ils se demandent aussi ce que signifie être Français aujourd’hui et sur quels critères on peut définir l’identité nationale française.
Actualisation :
Pourcomprendre la brisance du débat sur l’identité nationale il faut d’abord évoquer le passé historique de la France. Même si la notion « identité nationale » est une invention récente, le sentiment national est plus ancien. Dans le 19ième siècle, quand se sont formées les nations européennes en tant que corps politique avec une culture propre en différence par rapport aux autres pays, chaque pays s’est« bricolé » son « kit identitaire » basé sur une histoire multiséculaire, des ancêtres fondateurs, des héros, une langue, une gastronomie, un folklore etc. Contrairement à l’Allemagne où le nazisme a souillé gravement le concept de la nation et a rendu presque impossible la notion de « nationalité » ou de « fierté nationale », la France a tiré sa fierté nationale de son passé particulier qui estle celui d’une des démocraties les plus anciennes de notre continent. La démocratie culturelle de la France est particulièrement marquée par la Révolution de 1789 et c’est au 19ième siècle dans la Cinquième République quand se sont cristallisés les principes fondamentaux de l’Etat de la France comme p.ex. la liberté de la presse ou la séparation des Eglises et de l’Etat. C’est aussi la SecondeGuerre mondiale qui a fortement marqué la France avec ses destructions et avec l’occupation allemande, mais aussi avec le mouvement français de résistance. Ils s’y ajoutent les sanglantes guerres coloniales et la perte irrévocable de son empire colonial avec l’indépendance de l’Algérie en 1962. Les territoires d’outre-mer et les départements d’outre-mer qui sont restés volontairement sous le drapeaufrançais n’ont plus de signifiance économique ou stratégique, mais ils ont toujours une valeur symbolique pour la France soulignant ses intérêts politiques globaux. De plus, la France a construit un grand réseau de « francophonie » et entretient des relations politiques, économiques et culturelles avec ses anciennes colonies par exemple dans le Maghreb et l’Afrique subsaharienne.
Très longtempsle passé colonial de la France a occulté l’idée voire question d’identité nationale. Pendant la période coloniale, tous ceux qui vivaient sous le drapeau français étaient considérés comme Français, bien sûr avec de fortes différences discriminatoires selon les territoires coloniaux. Pour montrer l’absurdité de cette notion généraliste d’être Français, il suffit de se souvenir que les Vietnamiensaux yeux bridés ou les Malgaches et le Sénégalais à la peau brune de même que les peuples arabes d’Afrique du Nord récitaient tous la même phrase : « Nos ancêtres les Gaulois, ces grands blancs aux yeux bleus . » Le ridicule et l’étrangeté de cette situation sont bien évidents, mais aujourd’hui la question se pose différemment car les héritiers de ces peuples coloniaux vivent en France et les...
tracking img