La science politique, approches et terrains

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 95 (23553 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 9 de noviembre de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
La science politique

Introduction: Des sciences sociales du politiques

I) D'un savoir à une discipline

Tout commence par une phrase. En 1871, c'est l'université de Berlin qui a triomphé. "Ne faut-il pas créer l'élite qui, de proche en proche, donnera le ton à la nation? Refaire une tête du peuple, tout nous ramène à ça". C'est Emile Boutmy qui a prononcé cette phrase. On est prochede la date du 2 septembre 1870 avec la capitulation française contre l'Allemagne.
L’objectif de Boutmy est de créer un enseignement pour les élites qui naît dans l'école libre des sciences politiques. Cela s'adresse aux classes qui ont eu la prépondérance politique. Ce que dit Boutmy à travers sa phrase, c'est qu'il y a des classes qui dominent.
A 13ans, Boutmy perd son père et devientalors le protégé de Girardin, ce qui lui permettra de fréquenter les bourgeois du second empire. Boutmy crée l'école libre des sciences politiques en 1871. Son but est de produire une science visant l'intelligence du présent en mobilisant du savoir géographique, historique, juridique et économique.
Boutmy publie un essai de psychologie politique du peuple anglais au XIXè siècle. Ce type d'ouvragecherche à expliquer le comportement politique en revenant sur la race anglaise, sur l'histoire et le tempérament. Ces ouvrages sont méconnus par les élèves de l'école libre des sciences politiques. En effet, cette école est moins célèbre pour son apport de connaissance que pour sa préparation aux concours administratifs.
Pendant la révolution française, Condorcet a un projet de créer unenseignement supérieur dans les lycées : science morale et politique. Pendant le premier empire, Portier de Loise reprend ce projet ou on enseigne la législation et la morale publique. Ces projets ont tous deux été avortés.
Durant la restauration, on veut créer une faculté des sciences administratives. C’est en 1833 que l'on a la première concrétisation avec la création de l'académie des sciencesmorales et politiques grâce à Guizot. Ce sera la première institution qui transmettra un savoir sur la politique. Ensuite vient la IIè république en 1848 avec la création de la première école d'administration (l'idée était de Carnot).
Viendra ensuite sous la IIIè république l'école libre des sciences politique en 1871. Les sciences politiques de 1871 n'ont pas grand chose à voir avec la sciencepolitique de 2006.
Le XIXè siècle est un siècle où apparaissent des textes qui parle la science politique. On a le cours magistral de Paul Janet en 1850 qui s'intitule "histoire de la science politique".
Montesquieu est un des pères fondateurs de la science politique avec "de l'esprit des lois". Raymond Aron le considère aussi comme un des pères fondateurs de la sociologie. Le XVIIIè siècle estnotamment le siècle où Nicolas de Lamarre a écrit en 1706-1739 un gigantesque "traité de la polis".
Le XVIè siècle est aussi le siècle de Machiavel avec "Le Prince" (1513) où il y a une distinction entre la politique et la morale. En 1516, Boclin a écrit les 6 livres de la république où il introduit la notion de souveraineté. Aristote dans l'antiquité a établit que l'homme est un animal socialet civique.
Cependant, la science politique telle qu'on la connaît aujourd'hui ne date pas de l'antiquité. Il faut attendre pour cela la seconde guerre mondiale avec une initiative de l'UNESCO de créer un congrès à Paris en 1948 qui donne naissance à l'association internationale de science politique. Ce moment est important car il va arrêter le contenu de la science politique. En effet, lascience politique était une discipline carrefour. La première sous discipline est la théorie politique, la deuxième institutions publiques, la troisième partis groupe et opinion publique, la quatrième relation international.
En 1945 l'école de science politique est nationalisée, ce qui donne lieur à la création de l'ENA dont l'IEP prépare à son admission. Il y a la création de la fondation...
tracking img