Les courants du fémenisme

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 8 (1988 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 8 de septiembre de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
Les courants du féminisme.
« Ne me libère pas, je m’en charge »
Slogan

D’a`près ce qu’o a vu dans le chapitre d’avant, la première vague du féminisme fut marquée par un fort mouvement pour l’égalité des droits et par la défense des droits naturels. Néanmoins, le développement du féminisme est causé principalement pour des manques que chaque époque a oubliés. Á la fin des années 1960, lesujet sur la femme se reprit et le neo-féminisme ou la deuxième vague a commencé avec un seul titre comme drapeau: « révolution ».
Le mouvement de la deuxième vague s’est déchaîné per la manque de certains facteurs comme la race ou le status social. Le neo-féminisme est né aux États-Unis et ses fondatrices ont été principalement des étudiantes universitaires qui voulaient changer la penséeféministe en analysant les vides que la première vague a laissés.

Comme résultat, la pensée féministe a eu des ruptures marquées par différentes causes telles que: la raison de la soumission de la femme, les diverses alternatives pour avoir une solution or les méthodes de manifestation pour s’exprimer.

En 1970 aux États-Unis il y a eu trois grandes écoles du féminisme : ce sont les féministeslibérales, de la gauche et les radicales, curieusement ce sont les mêmes qui sont fortement liées, à celles qui ont parues dans d’autres pays mais avec un autre nom.

Au long de ce chapitre on verra les différentes courants du féminisme, leurs caractéristiques, leur forme de se manifester et la raison pour laquelle chacune d’entre elles trouve que la femme a été reléguée.

Le féminisme libéralégalitaire.

Le féminisme libéral égalitaire est aussi connu comme le féminisme réformiste ou des droits égaux. Dans ce courant on peut dire que les idées prédominantes sont celles qui ont été déchainées pendant le Révolution française, des idées comme la liberté et l’égalité.
Puisque plusieurs années la lutte pour la libération de la femme a été oubliée, beaucoup de femmes ont intervenu pourrecommencer la lutte pour leurs droits et en un première place elles ont exigé l’égalité des droits avec les hommes. Droits comme l’éducation, le travail, le vote, le salaire… sont seulement quelques exemples de ce qu’ont demandaient pour permettre aux femmes participer complètement dans la société.
Ce sont celles femmes qui ont développé l’Organisation Nationale pour des femmes. De leur point devue la discrimination vers la femme se démontrait dans l’éducation, le travaille, la politique et la famille.

Pour pouvoir changer la conception de la femme dans la société, elles pensaient qu’il faillait changer la mentalité et les lois aussi (en sujet de la discrimination). Le féminisme égalitaire est considéré comme le courant modéré du féminisme puisque il prétend prendre une consciencesociale sur la place de la femme.



Le féminisme marxiste.

Vers 1970, un nouveau mouvement commença en étant issu de l’environnement social marqué per le socialisme et le capitalisme. Ce mouvement a différentes variantes de la pensée. C’est evident que le mouvement marxiste, comme son nom l’indique, a des idées de gauche.

Le féminisme marxiste orthodoxe, dit que c’est lecapitalisme ce qui explique l’exploitation des deux sexes et il affirme que l’oppression de la femme est née avec l’apparition de la propriété privée. Les femmes marxistes orthodoxes soutenaient que le mariage monogamique, les heures de travail dans la maison et le manque de contrôlé dans leurs vie privée sont les causes de leur répression sociale.
Una partie du désaccord du féminisme marxiste s’esttrouvé en la différence de la production capitaliste où l’homme ratifiait son status comme tête de famille avec un salaire et la femme a besoin de travailler tout le jour dans la maison sans aucun salaire. Elles voyaient le patriarcat comme un pouvoir sans raison d’être et elles se sont manifestées contre les hommes en demandant l’amélioration de la condition de femme dans la société.
Les...
tracking img