Literatura francesa siglo xvii

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 101 (25101 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 30 de enero de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
1. LE MONDE EN MOUVEMENT
Du roi et du seigneur: temps de crises
TEMPS DE CRISE, TEMPS DE RÉVOLTES, TEMPS DE L'ORDRE.
· Vers une histoire des cultures
· Quelles limites dans l’espace et dans le temps?
Nous parlos de quelle France? Celle de 1594, date où Henry IV arrive au pouvoir jusqu’à 1715, fin du royaume de Louis XIV.
· Une solide base campagnarde
La France avait une solide basecampagnarde et paysanne. Elle est deux ou trois fois plus peuplée que qulqu’un pays de l’Éurope. L’Espagne, vide, va être remplie des français qui vont faire les saisons. Cette situation aura lieu jusqu’à 1800.
Il existe ce qu’on appel le mécanisme régulier des catastrophes que comprend: les guerres (Fronde, Guerres de Réligion), la peste, les varioles, les pourpres parce que ce genre demaladies déciment la population ou la famine, conséquence d’une production focalisée dans un produit et les problèmes climatiques.
La économie est basée dans la production agricole, mais aussi la textile où la production de dentelles supose le seul argent de plus.
La seigneurie est formée par un ensemble de terres bien delimité où l’unitéminimal.................................................................
Les fruits de la mer vont ailleurs: on doit payer la dîme ecclésiastique, la pesée seigneuriale et le prélèvement royal, c’est à dire, on produit pour payer et non pas pour produire de plusvalie.
· Tensions économiques
La écononomie est en crise qui se va produire:
· Provoquée par quelques groupes
· Monétarisme: abondance d’argent qui circule
· Renforcement de lapropiété agricole: la revenu va sur la propiété agricole
· Tensions sociales
On est loin de la paix. A partir 1694 il y avait un climat d’insécurité des gens qui font la guerre parce qu’ils n’ont pas de travail. Henry IV proposa d’idées pour la reconstruction materielle qui ne sont pas suivies par la population. Les contestations populaires sont courtes et reprimées avec violence, mais lescontestataires sont paysannes et ils ne sont pas très organisés.
La transformation des valeurs sociales est lente, essentiellemente du mise en question les rôles qui vont maintenir le monopole: les magistrats, etc, veulent que leurs fils heritent leurs privilèges et leurs charges.
L’aristocratie est tranquille à la cour, ils ne remplient pas leur fonction. Cette situation finit par mettre enquestion les rôles, tandis que la burgeoisie s’enrichit et achete seigneuries, c’est à dire, il y a un désir de changer de rang, et si la mobilité verticale est presqu’impossible, la horizontal va survivre.
Les relations entre les groupes vont changer parce qu’il y a des groupes nouveaux
· Cette apparition de nouveaux groupes va produire une curialisation et re-aristocratitation
Les aristocratesabandonnent leur fonction et devient curial, c’est à dire, au service de la monarchie et près de la monarchie pour maintenir son rang. Ainsi, ils forment la socitété de cour.
Le monopole des privilèges est mis en question et l’aristocratie se dévalorisse. Il faut qu’ils paraitrent aristocrates, qu’ils soient reconnus en tel que tel. Il y a deux solutions possibles:
· Un surenrichissementculturel des formes et valeurs aristocratiques
· Une récuperation du système de fonctionement feodal. Il y a un effort pour vanir des comportements. Dans un fief le juge est le seigenur.
· Les enjeux de la monarchie absolue
Ils controlent aussi la vie privée, les affects, les comportements, de façon à éffacer la separation entre vie publique et vie privée, c’est à dire, ce sont desentrées de formes puliques en forme de monarchie en la vie privée.
· Conscience de crise:
Il y a une conscience de crise et des écrivains qui analissent la situation social.
· Historiens tacitistes: ils se méfiaient de la version officielle. Ils croient qu’il y avait une solution.
· Pamphlétaires: avant Luis XIV n’importe qui peut écrire un pamphlet pour améliorer la...
tracking img