Maradona

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 11 (2612 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 22 de febrero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
Né à Lanús, Diego Maradona est le quatrième enfant et premier garçon d'une famille pauvre argentine originaire de la province de Corrientes. Il a également deux frères plus jeunes que lui (Hugo et Eduardo qui deviendront également footballeurs). À 11 ans, il est remarqué par un recruteur, Francis Cornejo qui l'intègre à l'équipe des Cebollitas (les petits oignons), l'équipe junior du clubd'Argentinos Juniors. Très adroit avec un ballon, il amuse le public avec ses jongles à la mi-temps des matchs de première division. Malgré son jeune âge, il attire déjà les médias par son talent et stupéfie les foules. Les journaux vont voir le phénomène, ainsi que la télévision. C'est ainsi qu'à 12 ans, il déclare à une télévision venue l'interviewer : « j'ai deux rêves, disputer une coupe du monde, etla remporter avec l'Argentine ».
Les débuts d'El Pibe de Oro[modifier]
Dix jours avant ses seize ans, il fait ses débuts professionnels avec l'équipe d'Argentinos Juniors. Rapidement, il devient le leader de l'équipe, faisant d'Argentinos Juniors, un club de bas de tableau, l'un des ténors du championnat. Il ne gagnera cependant aucun titre avec sa première équipe, marquant tout de même 115buts en 166 matches.
Son talent est tel qu'il honore sa première sélection en équipe nationale le 27 février 1977, à 16 ans, pour un match contre la Hongrie. César Luis Menotti, le sélectionneur, ne le retiendra cependant pas pour disputer la Coupe du monde de football de 1978, l'estimant encore trop jeune. Mais le sélectionneur se rattrapera un an plus tard en le nommant capitaine de l'équiped'Argentine junior chargé de remporter la Coupe du monde des espoirs. Le trophée est acquis en finale face à l'URSS, battue 3 à 1. Maradona est élu meilleur joueur du tournoi, et remporte la même année le Ballon d'Or argentin.
En 1981, l'équipe de Boca Juniors dépense une fortune pour enlever le prodige aux Argentinos. Maradona ne joue que deux saisons pour les bleus et or de Buenos Aires, maiscelles-ci furent sûrement parmi les plus marquantes de sa carrière. Il gagne le championnat bien sûr mais surtout humilie le rival légendaire de Boca, River Plate en marquant deux des trois buts de la victoire, et en étant fortement impliqué dans le troisième. Lors de cette saison, il inscrit 28 buts en 40 rencontres.

Première sélection de Maradona en équipe nationale en 1977.


Maradonavainqueur de la Coupe du monde espoir 1979 au Japon.


Diego Maradona à Boca Juniors en 1981.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Maradona à Barcelone[modifier]


Le maillot blaugrana de Diego Maradona exposé au Musée du FC Barcelone.
En 1982, Maradona est transféré au FC Barcelone pour environ 8 millions de dollars par une équipe de Boca Juniors qui s'est beaucoup endettée pour le « Pibede oro ». Mais avant même de débuter au Barça, la popularité de Maradona est d'emblée sérieusement écornée par sa prestation lors de la Coupe du Monde de football de 1982, organisée justement en Espagne, juste avant la saison de championnat. Maltraité par des défenseurs rugueux tout au long de la compétition, le prodige argentin se venge en agressant le Brésilien Batista, d'un coup de pied dansle ventre, à cinq minutes de la fin du temps réglementaire3. Il est expulsé et l'Argentine est éliminée. Ce premier coup de sang, vite regretté, sera le premier d'une longue série de gestes qui vont susciter la controverse.
À Barcelone, le petit génie argentin va être confronté à des problèmes qu'il n'a jamais connus avant. Tout d'abord, il se heurte au scepticisme d'une partie du public quin'apprécie pas ses frasques en dehors des terrains de jeu. Ensuite, il doit faire face à des défenseurs très rugueux, qui n'hésitent pas à l'agresser sous les yeux des arbitres. L'un d'entre eux, le défenseur de l'Athletic Bilbao Andoni Goikoetxea, brisera la cheville de Maradona et l'écartera pendant quelques mois des terrains. En froid avec Udo Lattek l'entraîneur du Barça, Diego n'arrange pas son...
tracking img