Sociedad poetas

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 6 (1353 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 31 de agosto de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
Analyse du récit, stéréotypes et identification
dans Le Cercle des Poètes disparus
Un élément important du rapport du spectateur au film est le processus d'identification. Si elle apparaît dans quasi-tous les films parfois a contrario, lorsque le spectateur rejette un personnage jugé trop négatif le Cercle des poètes disparusen offre un exemple particulièrement clair. L'analyse du récit montrequels éléments contribuent à la produire.
L'identification des différentes instances du récit
Dans une première partie du film, on voit s'installer les différentes instances du récit :
1. l'institution scolaire;
2. les personnages :
o soit indistinctement, comme l'ensemble des professeurs ou le groupe d'étudiants,
o soit individuellement, comme le professeur Keating ou les étudiants Todd,Neil, Knox, etc.
Les séquences qui permettent au spectateur de «faire connaissance» avec ces instances se suivent alternativement. Ainsi, lors des premières scènes, on assiste à la rentrée des élèves, au discours du directeur. Première prise de contact avec l'école, pour les «nouveaux» et pour le public !
Un peu plus tard, c'est l'installation dans leur chambre de deux élèves : Neil Perry et ToddAnderson. Ils sont bientôt rejoints par quelques autres : Knox, Steven, Charlie, Richard... Enfin, lors du premier cours de littérature, on découvre, en même temps que les étudiants, le nouveau professeur : M. Keating.
Chaque scène permet donc d'en apprendre un peu plus sur ces différentes instances. Par exemple, on assiste brièvement à quelques cours, ce qui contribue à se faire une idée plusprécise de l'institution scolaire. Les séquences se suivent donc, centrées sur chacune de ces instances.
Cette première partie du film montre, probablement le plus clairement, les deux types d'éléments qui font «rentrer le spectateur dans le film» : les stéréotypes et les éléments «sursignifiants».
1) On peut qualifier des situations, des comportements ou des personnages de «stéréotypés» s'ils sontbanals, sans originalité et s'ils suscitent certaines attentes de la part du spectateur. Par exemple, la rentrée scolaire est une situation immédiatement identifiable : on y voit les nouveaux élèves un peu désorientés et émus, les mères qui font les dernières recommandations à leurs garçons, la cérémonie avec le discours du directeur toutes sortes de choses qu'on attend lors d'une rentréescolaire. Autre exemple : Todd est immanquablement repéré comme un «nouveau». Il est hésitant lors de la cérémonie de rentrée, il ne sait pas quand il doit se lever et énoncer avec les autres la devise de l'école et attend pour cela qu'un coup de coude le secoue.
2) Certains éléments sont «sursignifiants» dans la mesure où, au-delà de leur signification immédiate, dénotée, ils sont porteurs d'une autresignification, secondaire, suggérée, connotée.
L'Académie Welton, par exemple, située dans la campagne du Vermont en 1959, avec son architecture «néogothique», sa fresque devant laquelle les nouveaux se font photographier, ses vieux escaliers, porte, outre toutes ces caractéristiques évidentes, un sens connoté : c'est une école de tradition et de discipline, sans grand rapport avec les écolesd'aujourd'hui, etc La devise «Tradition, honneur, discipline, excellence» conforte d'ailleurs ultérieurement le spectateur dans ce sens.
De la même façon, lorsque le directeur salue Todd et l'encourage à suivre le modèle de son frère aîné, un ancien élève très brillant, on apprend, au-delà de ce simple fait qui est, par ailleurs, totalement inutile à l'histoire, que Todd est et probablement seratoujours comparé à son frère, ce qui explique qu'il soit timide et probablement complexé de ne pas être aussi bon élève. On comprend, dès lors, avec quel handicap il entre à Welton. On voit donc qu'un supplément d'informations vient s'ajouter au simple énoncé des faits.
Stéréotypes et éléments sursignifiants, qu'on a distingué un peu arbitrairement, se recouvrent, en fait, assez largement. Ils...
tracking img