Station erasme a bruxelles

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 8 (1847 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 7 de enero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
STATION ERASME À BRUXELLES
Architecte : BE structure, SAMYN & partners - 2003

Située en fin de la ligne de métro qui traverse Bruxelles d´est en ouest - la station Erasme, en hommage au grand humaniste qui vécut dans la commune, se présente comme une porte à l´entrée de la ville.

Elle se dresse, légère, aérienne, claire et accueillante, au coeur d´un no man´s land urbanistique etadopte le parti de la non intégration. 

Tout point d´accroche étant inexistant, les références émanent du programme comme l'explique Philippe Samyn: "protéger de la pluie et du vent; offrir une ombrelle plaisante aux voyageurs... 

Ici, c´est le côté paradoxal de la douceur de l´acier qui est révélé grâce à sa mise en oeuvre et à son association avec d´autres matériaux. 

La toile adoucitl´acier. La proximité d´un hôpital où transitent des gens fragilisés, liés de près ou de loin à la maladie, imposait la création d´un lieu accueillant, presque cocoon. 

C´est dans cet ordre d´idées que j´ai recouvert la structure métallique d´un drap, d´une grande couette douce et moelleuse".

L'implantation
La station aérienne est implantée sur la berme centrale d´une avenue de pénétration. Lavoirie étant en surplomb par rapport au site, l´accès à la station se fait par des tunnels piétonniers, menant à un quai central unique bordé de part et d´autre par les voies. Grâce à cette disposition, l´emprise de la station se limite en largeur à 15,30 m (1 quai central de 7,50 m, 2 voies de métro de 3,11 m et 2 murets de protection de 0,79 m de large) alors qu´elle s´étend en longueur sur plus de170 m, de manière à abriter les rames de 95 m. Toute l´architecture de la superstructure de la station consiste donc à matérialiser cette longue enveloppe tubulaire.

Le parti architectural
L'option retenue est une couverture textile soutenue par une charpente métallique. La structure se compose de 11 mailles carrées de 15,30 m de côté disposées en enfilade, comprenant chacune une membranetextile appuyée sur des fermes en treillis métallique auto-stables sous chargement symétrique. A chaque extrémité de la station, la dernière ferme en treillis métallique est équilibrée par une membrane textile de forme pentagonale qui reporte les efforts de tension sur le quai central et les ancre au sol par l´intermédiaire de câbles inclinés et d´un buton vertical.

La charpente
1. "Lescandélabres" : La structure principale de support des toiles est constituée d´une série de 12 "candélabres" métalliques. Chaque candélabre est constitué d´une grille de tubes en acier S 355 JO et ou S 355 J2G3 à inertie variable, présentant symétriquement un porte-à-faux autour d´un appui central situé sur l´axe du quai central de la station. Il s´agit d´une géométrie qui s´affine au fur et à mesure quel´on s´éloigne de l´axe du quai central et ce à partir d´un axe de rotation situé à 3 m au-dessus de ce dernier. Les diamètres des tubes varient de 168,3mm (ép. 10) à 114,3mm (ép. 6,3).
2. Les arcs de vallée et butons : La géométrie de la structure est isostatique sous chargement symétrique. L´équilibrage des chargements asymétriques est assuré par des barres obliques en Vé inversé situés au droitdes bords latéraux de la station, dans le plan des façades latérales. Ces barres (diamètre 16mm) ancrent les extrémités des candélabres au sol. 

Les structures des façades doivent permettre aux arcs de vallée de passer par les points d´accrochage de la membrane textile. Pour ce faire les barres composant les arcs de vallée sont "poussés" en place latéralement au droit des 4 points d´accrochageintermédiaires de la membrane textile par 4 paires de butons métalliques articulés à leurs extrémités. Ces butons s´appuient sur les candélabres où ils s´équilibrent deux à deux. Les butons sont en acier S 355 JO, les axes des butons en acier inoxydable 1-4418.

La façade
Les espaces entre les barres obliques en façade sont remplis par des parois latérales qui épousent la forme du festonnage...
tracking img