Trastornos de alimentacion en francés

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 17 (4131 palabras )
  • Descarga(s) : 4
  • Publicado : 20 de abril de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES Á L’ADOLESCENCE

I. Introduction :

Le corps est au centre de la plupart des conflits de l’adolescence. La transformation morphologique pubertaire, l’irruption de la maturité sexuelle remettent en cause l’image du corps que l’enfant avait pu constituer progressivement. Ces modifications rendent compte en partie de la fréquence avec laquelle on se réfère aucorps lorsqu’on étudie l’adolescence.

Les troubles des conduites alimentaires se caractérisent par un trouble en rapport á l’alimentation. Cette psychopathologie de formes diverses et variées se présente chez le nourrison, les adolescents surtout filles mais aussi garçons, chez les adules et les personmes âgées. Elle peut être reliée à un autre trouble psychique comme les dépressions, lespsychoses (délire d'empoisonnement) ou elle traduisent un fonctionment borderline et/ou addictif. Les troubles des conduites alimentaires peuvent être transitoires ou durables et alors parfois devenir invalidants, engendrant même un risque vital (en particulier pour l'anorexie mentale).

Les troubles de l’alimentation sont une conséquence de troubles psychiques souvent inconscients variés. Ils semanifestent par exemple par une préoccupation tyranique du poids, ou au contraire à une négligence totale du corps ou encore à des attitudes qui ressemblent aux auto-mutilations. Ils comportent parfois une dimension suicidaire à laquelle le spécialiste consultant doit particulièrement veiller. Les enjeux psychiques de ces symptômes doivent être apprécisés et évalués en fonction de la personne qui ensouffre et son histoire, celle de son environnement y compris l'environnement de la petite enfance et d'évènements déclenchants de la symptomatologie. La seule présence - ou absence - d'un symptôme ou d'un autre ne suffit pas pour établir un diagnostique différentiel.

La mode de minceur, les mauvaises habitudes alimentaires, les phénomènes d'imitation entre adolescents - et autres facteurssocio-culturels - jouent un rôle certain mais qu'il est difficile d'apprécier et qui de toute façon est assez peu pertinent dans les prises en charge.

Les traitements de ces troubles sont effectués en collaboration entre par exemple le pédiatre, le pédo - psychiatre ou - psychologue, ils comprennent généralement des aspects psychothérapeutiques, éducatifs (comportementaux), diététiques et médicaux.Les traitements mobilisent de surcroît souvent l'entourage, famille, etc.

II. L’anorexie mentale :

L’anorexie mentale occupe une place particulière dans le champ de la pathologie mentale : sa stéréotype clinique, la prévalence du sexe féminin et un âge de début caractéristique tranchent avec l’habituel polymorphisme des troubles psychopathologiques surtout á l’adolescence.

L’anorexie estde connaissance fort ancienne puisque ses traits ont été remarquablement fixés dés le XVII siécle par un auteur anglais Richard Morton. Selon lui la maladie a une origine nerveuse et provient d’une altération de l’élan vital.

Les critères diagnostiques de l'anorexie mentale habituellement retenus sont:

1. Refus de maintenir le poids corporel au niveau ou au-dessus d'un poids minimumnormal pour l'âge et pour la taille (ex., perte de poids conduisant au maintien du poids à moins de 85% du poids attendu, ou incapacité à prendre du poids pendant la période de croissance conduisant à un poids inférieur à 85% du poids attendu).
2. Peur intense de prendre du poids ou de devenir gros, alors que le poids est inférieur à la normale.
3. Altération de la perception dupoids ou de la forme de son propre corps (Image du corps), influence excessive du poids ou de la forme corporelle pour le narcissisme ou estime de soi, ou déni de la gravité de la maigreur actuelle.

Selon les critères actuels du DSM-IV relativement à l’anorexie mentale, toutes les conditions suivantes devraient être respectées :

a) refus de maintenir le poids corporel au-dessus de la...
tracking img