Concepto de desarrollo en la sociedad mossi

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 35 (8702 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 12 de enero de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
Symmes, Felipe Synthèse Pays Mossi

Je voudrais partir comme introduction de la discussion du livre « Une association de développement en pays mossi » en parlant du mot développement qui, finalement à mon avis, c’est le centre de toute la recherche de l’auteur. Bien que je sois né au Chili, un pays complètement différent à celui de l’auteur, les deux onappartient à ce que « le monde » décrit comme la civilisation occidental. Qu’est ce qu’est le développement pour nous, la société occidental ? Personne est arrivé parfaitement a une conceptualisation d’un mot polysémique par définition (comme la plupart de mots). Neanmoins, on peut arriver à une approximation de sa définition ; quand on en parle il y a des mots qui arrivent de manière naturelleà nos pensées : des richesses matériels, la modernité, la logique rationnelle, des États, l’individu, la liberté, le changement. Mais ces concepts ne sont pas arrivés d’un jour à l’autre dans nos consciences individuelles et collectives quand on parle du développement ; il y a eu une histoire qui nous a fait arriver a cette conceptualisation, peut être on peut dire même une conceptualisationopaque, de ce que le développement, de toute manière un concept dynamique et changeant, signifie pour nous comme civilisation.

On ne va pas discuter ici s’il existe une société occidental ou non, ou quels sont ses limites géographiques, politiques ou culturelles ; la discussion qui nous intéresse dans notre travail est plutôt une autre et qui se détachent de la conceptualisation du «développement »: si tous les concepts moraux et sociaux qui se développent dans les différents sociétés ont une sociologique (comme bien explique l’auteur dans la société Mossi) qui se détache d’une histoire commune et « d’une réalité unique face à la vie », est-ce que le développement est un concept qui né dans la sociologique d’occident l’appartient seulement à celui ?

On a lu dans le livre lesdifférents conceptions qui avaient le mot développement pour la société mossi et pour les ONG, mais finalement, le développement voulait dire toujours « un ailleurs » pour les Mossis, la migration était la « seule expérience »qui leur donnait aux jeunes la possibilité d’accéder aux connaissances du développement. Ainsi, en prenant le village de Kulkinka de la société Mossie comme un exempled’analyse, on se pose la question : la logique du concept du développement avec toutes ses conséquences c’est un processus qui est seulement logique en occident ? C'est-à-dire, le développement pour n’importe quelle société qui ne soit pas l’occidental, voudra t-il toujours dire « un ailleurs? Finalement, cela nous emmène à notre questionnement qui est le but de notre document : est-ce que c’est possiblepour une société non- occidentale (comme le village de Kulkinka) de penser en « se développer »sans penser dans les concepts d’occident, sans parler d’un ailleurs, sans songer de modernité, d’individualisation, des rêves, des désirs matériels et immatériels qui proviennent d’occident?

Pour entre dans l’analyse de cette problématique dans un premier temps nous décrirérons les principalescaractéristiques et sociologiques de la société mossi. Ensuite, nous nous pencherons sur l’expérience de migration pour les jeunes mossis et toutes les implications sur leur nouveau pouvoir pour agir et changer la vie du village. Après, nous analyserons la naissance de Wend Yam. Ensuite nous discuterons sur la formation de l’entente pour protéger « le développement ». A continuation nous entreronsdans l’analyse de la communication entre le monde des ONG et le monde mossi suivi par l’exemple de « la demande » comme communication entre deux mondes et la notion du don chez les mossi et dans le monde de la coopération. Après nous nous insérons dans le rôle de la ruse dans cette communication. Enfin, après d’avoir fait l’analyse d’une société non-occidental comme celle de mossi, nous...
tracking img