Débat sur la transtion du féodalise au capitalisme en europe

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 6 (1282 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 1 de septiembre de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
Débats sur la transition du féodalisme au capitalisme en Europe.
Examen de contributions néo-wébériennes et néo-marxistes
Dans ce texte Frederic Guillom Dufour, cherche à faire la lumière sur les mouvements sociaux qui ont actionné l’avènement du capitalisme en Europe. L’auteur, souligne l’importance d’une telle analyse pour la compréhension du capitalisme comme processus social et desphénomènes qui s’en découlent, vu que, de cette analyse dépend également la façon dont on aborde ce sujet dans des différents champs des sciences humaines.

Pour ce faire, il propose prendre deux angles d’analyse distincts, dès ces deux perspectives, il étudie les différents phénomènes sociaux à l’aide de ces deux approches. Ensuit Il évalue les apports de ces deux types d’analyse pour la compréhensionde cette transition.

D’un côté, il expose, les perspectives néo-wébériennes de type quantitatif qu’expliquent le phénomène par la progression des processus commerciaux, urbains et rationnels. D’autre côté, les perspectives néo-marxistes de type qualitatif, qu’expliquent le phénomène par « une rupture qualitative entraînant une transformation des relations sociales de propriété ou desrelations de classes ».

D’un part, l’analyse quantitative sur la transition du féodalisme en capitalisme se fonde sur l’inclination naturelle des hommes à l’échange. Cette inclination aurait par effet un processus évolutif qui se caractérise par l’expansion des marchés, la croissance de la circulation de la monnaie, l’urbanisation et la croissance démographique, ainsi, le capitalisme en tant qu’ordreéconomique et social serait l’émancipation de l’homo economicus. Cette théorie a pour défaut de prendre par acquis une supposée inclination naturelle de l’homme à échanger et à maximiser la rentabilité des échanges sans tenir compte de l’évolution des rapports des individus au monde matériel à travers l’histoire.

D’autre part, les théories d’ordre qualitatif qui mettent l’accent sur latransformation du rapport des individus au monde matériel. Pour la tradition néo-marxiste, l’avènement du capitalisme n’est pas le résultat d’une évolution naturelle, elle est plutôt le fruit de la transformation de la terre en marchandise qui a entrainé des changements dans les rapports sociaux. Pour ce type d’analyse, l’écrasement de la compétence et la maximisation du profit sont des valeurs propresau système économique et ne relèvent aucunement de la nature humaine.

À l’aide de différents auteurs néo-marxistes et néo-wébériens et en soulignant la complémentarité par fois de ces deux théories, Dufour explique le féodalisme en trois nivaux, d’abord, le niveau institutionnel qui se réfère à l’institutionnalisation des rôles et des obligations réciproques entre les seigneurs féodaux et lespaysans. Ensuite, à niveau politique le féodalisme est une segmentation du pouvoir où l’ordre politique est privé et fragmenté. Finalement, à niveau socio-économique se caractérise par deux classes sociales distinctes, la classe de nobles qu’administre et protège la terre et les paissant. Les paysans, quant à eux, ont l’obligation de travailler la terre, en échange, ils habitent ces terres etgardent une fraction de la production.

Pour commencer son cadre analytique, l’auteur expose l’explication du processus de transition d’un point de vu quantitative, cette analyse propose quatre explications de l’enchainement de deux processus : l’expansion du commerce, l’incrémentation de l’utilisation de la monnaie, l’urbanisation et l’apparition d’une nouvelle éthique religieuse. Pour lespartisantes du model quantitative, il y a une claire corrélation entre les processus qui ont entrainé l’effondrement du féodalisme et l’avènement du capitalisme, ils voient dans l’expansion du commerce un composant clé de ce mouvement qui peut à lui seul expliquer cette transition, par contre, pour le modèle qualitative, bien que, l’expansion du commerce constitue un ingrédient important pour...
tracking img