Desarrollo durable

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 5 (1077 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 28 de febrero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
Le concept de développement durable n’apparait que vers la fin du XXème siècle et met en évidence le besoin de cesser d’appliquer un développement centré sur la croissance économique en laissant de côté les aspects écologiques et sociaux ; un développement qui ne peut pas se maintenir dans le temps. Mais, comment passer d’une croissance purement économique à une croissance aussi importanteéconomiquement, qui respecte les valeurs de la société et de l’environnement ?
De nos jours, nous vivons dans un monde d’inégalités, où la richesse est très mal repartie. Un des phénomènes qui le démontre est la fracture qui sépare les pays du «Nord » économique de ceux du « Sud ». Cependant, cette ligne de fracture n’est pas totalement figée : des pays du « Sud » économique ont passé à être des pays du« Nord » en quelques décennies, comme la Corée du Sud qui a vu leurs économies croire d’une façon foudroyante. Les membres qui font partie du « Nord » économique présentent un développement ancien, des puissants réseaux financiers et une production de biens et de services à forts bénéfices d’où provient leur richesse. Pourtant, à l’intérieur du bloc, nous trouvons des catégories différentes : aupremier rang se situe la Triade (Japon, UE, EU) qui possède 80 % des richesses et moins de 20 % de la population mondiale, suivie du groupe composé par le Canada, l’Australie et la Nouvelle Zélande, éloignés des centres économiques, puis il y a les NPIA caractérisés par une croissance économique très rapide et en dernier lieu les pays ex-communistes de l’Europe de l’Est qui sont en transition versune économie de marché.
Au « Sud » économique, l’hétérogénéité est croissante, entre les grands pays qui s’industrialisent rapidement comme la Chine, l’Inde et le Brésil qui s’affirment comme de nouvelles puissances, les pays exportateurs de pétrole, ceux qui se développent plus lentement, puis les pays qui se trouvent dans la grande pauvreté dont l’IDH et le PIB sont faibles. Malgré cettehétérogénéité, il y a quelques caractéristiques qui concernent toutes les catégories comme une fécondité et un accroissement démographique élevés, une faible espérance de vie ou une forte présence de sous-nutrition (800 millions de personnes sont touchés).
Or, les inégalités ne sont pas seulement présentes à l’intérieur de chaque bloc puisque nous les retrouvons aussi entre régions d’un même pays,cachées par la moyenne nationale. Ces inégalités sont très visibles dans les pays émergents comme la Chine ou le Brésil, dont la richesse se trouve dans les littoraux alors que l’intérieur du pays est pauvre. De même, il existe encore des inégalités locales dans les pays en développement, entre les quartiers pauvres et riches, mais elles sont aussi perceptibles dans les puissances économiques, comme àNew York, centre mondiale des finances et du commerce, où nous trouvons des bidonvilles.
Ces inégalités sont renforcées à cause de nouveaux besoins d’une population mondiale qui ne laisse pas de croitre.
3 milliards d’habitants en 1960 ; 6 milliards d’habitants en 1999. En 2012, nous avons atteint les 7 milliards. Cette forte croissance démographique de la population mondiale est due à lasituation où se trouvent une grande quantité de pays : la transition démographique, c’est-à-dire, le passage d’un régime démographique traditionnel (forte natalité et forte mortalité) à un régime démographique moderne (baisse natalité et faible mortalité). Lors de cette transition, comme la mortalité commence à diminuer avant la natalité, les pays passent par une phase de très fort accroissementdémographique. Malgré tout le rythme de croissance a descendu jusqu’à 1,15 % par an. Mais, tandis que dans les pays du « Sud » économique la fécondité est forte et la population jeune, les pays du « Nord » économique voient sa population vieillir et diminuer. Cette population est inégalement répartie (90% habite dans l’hémisphère Nord) et devient de plus en plus urbaine (50 % en 2010 et affecte...
tracking img