El alcoolisma en casa de ancianos

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 34 (8351 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 11 de noviembre de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
L’ALCOOLISME EN MAISONS DE RETRAITE :
A PROPOS DE 6 SITUATIONS

Mots clés : Secret, honte, tabou, co-dépendance, amour-haine, souffrance, déni, maltraitance, réminiscence, résilience, pardon.

Auteur correspondant
Psychologue Rosalinda Merino

0299339972
merinorosa@aol.com

Résumé

Il s’agit d’un travail mené à partir de sept situations cliniques rapportées de 4 maisons deretraite. L’existence du mésusage de l’alcool dans ces établissements est un sujet difficile à reconnaitre par les résidents, mais aussi par le personnel soignant qui peut lui-même être renvoyé à son propre vécu à travers les soins.
L’alcoolisme génère une souffrance dans l’entourage. Quels moyens peut-on développer pour venir en aide à ces adultes, enfants d’alcooliques, et leur permettre de parler decette souffrance ?

Objectif : Détecter les mésusages, les alcoolo-dépendants anciens et actuels parmi les résidents. Quel accompagnement psychologique et travail en équipe proposer?
Comment travailler avec les familles et notamment les enfants qui, devenus adultes, sont en souffrance et parfois sont dans le déni.

Introduction

Les conduites alcooliques dans les personnes âgées sontfréquents, d autant plus que cette population est nombreuse, elle est évaluée début 2008 à 10.4 millions de personnes en France, ce qui représente 16.3%de la population totale.
Les projections de population de l’institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) permettent d’estimer que le nombre de personnes âgées de 75ans et plus passera de 5.3 millions début 2008 à plus de 10millions en 2040.
Fin 2003, les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) accueillaient 644,000 résidents, dont 415,500 en maison de retraite. (1)

Les troubles liés à l’utilisation d’alcool chez le sujet âgé sont généralement sous-estimés pour des raisons variées (critères diagnostiques utilisés, comorbidités organiques et psychiatriques, méconnaissance de l’alcoolisme du sujetâgé par les professionnels de la santé…). Le mésusage d’alcool induit des perturbations significatives du fonctionnement social, physique, psychologique et cognitif. Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables aux effets délétères de l’alcool même si les quantités consommées sont plus faibles que celle de l’adulte jeune. (2)

La maladie alcoolique est moins souvent reconnue, doncmoins soignée.

Pendant ma recherche des sujets alcooliques dans les 4 maisons de retraite, je me suis trouvé avec ce qui sont plus nombreux « les enfants d’alcooliques devenus adultes »; pour cela j’ai vous propose mon hypothèses « les enfants d’alcooliques devenus adultes présentent de difficultés psychologiques »

Je vous présenterai ;-:1 résidente,
- 2 résidents et leur fille.
-3cas dansle personnel.

Méthodologie
Cela fait un an que je travaille dans ces 4 maisons de retraite dans le département d’Ille et Vilaine. J’ai confectionné un questionnaire afin de mieux cerner la population que je devais accompagner.
En plus, J’ai utilisé le test d’estime de soi de Rosenberg (3) et l’échelle de la haine » (4)
J’ai réalisé des entretiens directs avec les résidents, leurs familleset le personnel qui s’en occupait. Les informations étaient complétées en prenant connaissance des dossiers avec les médecins coordinateurs, et les infirmiers.
Pour certains patients j’ai eu recours à des entretiens téléphoniques avec leur famille. Ces entretiens ont été très enrichissants, le secret est mieux géré et le vécu « honteux » est mieux surmonté (« Cacher mon image »).
Lesapproches ont souffert des a priori et des préjugés, mais une fois le dialogue engagé ces entretiens ont été riches en information, avec souvent une bonne qualité relationnelle.

Les situations cliniques

- MME M. RESIDENTE

Mme M. est une veuve sans enfants âgée de 85 ans et soignante à la retraite. Depuis 5ans, elle est placée dans une institution, suite à des hospitalisations pour AVC et...
tracking img