La croissance économique espagnole

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 6 (1291 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 7 de marzo de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
UNIVERSITE LUMIER LYON 2

TD- MACROECONOMIE DYNAMIQUE

« LA CROISSANCE ECONOMIQUE EN ESPAGNE »

ERICK RAMON CORDOVA
(étudiant estranger de changement par un semestre)

La croissance économique en Espagne.
(Est-elle un risque pour l’intégration monétaire dans la zone euro ?)

Un petit historique de l’économie espagnole.
Comme tout le monde le sait l’économie espagnole est la 5èmeéconomie de l’Union européenne ; elle a rattrapé de façon impressionnante, après la guerre civile sur retard. L’Industrialisation de l’Espagne est arrivé de façon massive et elle se concentré dans les secteurs comme l’électronique, la pharmacie, la mécanique de précision et aussi la construction immobilier.
A partir de l’année 2008 la croissance espagnole s’est arrêtée à cause d’un phénomènebien connu qui s’appelle la bulle espagnole, il s’agit d’une élévation généralisée des prix pour l’immobilier espagnol, c’est-à-dire que toutes les maisons espagnoles valent presque 100% déplus que sa valeur habituelle et ce problème s’accru à cause de la crise financière mondiale des Etats-Unis.
La croissance espagnole a été stimulée grâce à 2 choses :
1. son incorporation à l’UnionEuropéenne et surtout l’entrée à la zone euro, laquelle a provoqué une baisse du taux d’intérêts et pourtant elle a encouragé une augmentation dans le niveau de confiance des investisseurs et une forte augmentation du crédit ; ils ont encouragé une forte demande de logements, biens et services et après une augmentation de la consommation et de l’investissement dans les secteurs qui ont été touché parla demande. Finalement la conséquence de cet évènement de hausse de la demande a été la bulle immobilière espagnole.
2. Grâce à l’expansion espagnole, de nombreux immigrants sont arrivés comme main d’ouvre, qui a permis d’augmenter la consommation et l’investissement et a empêché la disparition de certains secteurs qui manquaient de main d’ouvre.
Maintenant l’Espagne a un grave problèmede stagnation économique ; selon les statistiques depuis du 1ère trimestre du 2008 le PIB ne augment plus, la situation est identique en 2011, à cause du manque d’investissement, du développement et de l’innovation à l’intérieur du processus productif de l’activité immobiliere.
La croissance économique Espagnole.
Pour l’analyse actuelle on a pris un échantillon de 5 années avec sestrimestres (de 2006 à 2010), pour lesquelles on verra la trajectoire de la croissance économique ou taux de variation du PIB :

Graphique 1.1

Source : ce graphique a été fabriqué pour moi, à partir des données de la banque d’Espagne et il montre le taux de variation du PIB à prix constants.
Comme on peut voir, la croissance a un bon rythme, mais à partir du 2ère trimestre de 2007, on peut voirune petite basse de 0.61% de la croissance du PIB à partir de ce moment ; mais ça basse s’est intensifié pendent le dernière trimestre du 2008 au début du 1ère trimestre du 2009 (elle est une croissance négative de -5.27%) à cause de la crise financière mondiale des Etats-Unis.
La récupération de l’économie espagnole a commencé dans le 2ème trimestre du 2009 (-5.11%) jusqu’à le trimestre 2 du2010 (2.1%), qui est le début de la période de récession que l’Espagne vit actuellement.

Pour déterminer l’efficience de l’économie Espagnole on va faire une comparaison entre son PIB, la consommation et l’investissement.
En regardant le cadre 2.1, on peut voir que Le PIB est constante avec des petites variations dans le 3ème semestre de 2008, mais on peut remarquer que le PIB a unetrajectoire constante au long temps ; inclus après la crise du 2008, la Espagne présente un bon cadre quand il s’agit de maintenir les niveau de production ;
Le problème est le niveau de production s’a stabilisé grâce à une majeure quantité des importations ; laquelle implique un majeur niveau d’endettement, parce que son balance commerciale est déficitaire.
L’Espagne n’utilise pas bien ses...
tracking img