La littérature et le mal

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 2 (436 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 1 de noviembre de 2010
Leer documento completo
Vista previa del texto
LA LITTÉRATURE ET LE MAL

Georges BATAILLE

LE TITRE

Quel est le Mal dont Bataille parle?

Pour lui il y a 2 sortes de mal qui s’opposent principalement :

1) La nécessité que leschoses se passent bien humainement et aboutissent au résultat voulu.

2) La necessité d’enfreindre positivement qq interdits fondamentaux : meurtre, certaines possibilités sexuelles…

Ce titre veutdire que la Literature et le Mal sont-ils inseparables fondamentalement?

Si la Littérature s’éloigne du Mal, elle devient vite ennuyeuse.

La Littérature doit mettre en cause l’angoisse, qui esttoujours fondée sur qq chose qui va mal, qui tournera gravement mal sans doute… Et c’est mettant le lecteur dans cette perspective “désagréable” que l’écrivain crée une tension et évite d’ennuyer lelecteur.

LA CULPABILITÉ CHEZ LES AUTEURS

La culpabilité profonde des auteurs (car écrire c’est faire le contraire de travailler, en qq sorte). Exemples d’écrivains qui éprouvent cetteculpabilité : Baudelaire, Kafka. Pourquoi? Parce qu’ils avaient conscience qu’ils se mettaient du côté du mal et que par conséquent ils étaient coupables. Les fleurs du mal, la famille de Kafka voulait qu’iltravaille dans le commerce, la tradition de la famille…

LA LITTÉRATURE DU CÔTÉ DE L’ENFANT (DE MÊME QUE L’ÉROTISME)

Cette culpabilité est une sorte d’enfantillage? La Littérature est aussi unenfantillage?

Il y a qq chose de pueril dans la Littérature. La Littérature se situe du côté de l’enfant (sans considérer qu’elle soit inférieure).

Caractère aussi enfantin de l’érotisme : jeu quifascine, désir de braver l’interdit, d’aller loin… il ne se contente comme les adultes… L’enfant a besoin d’avoir peur.

LA DIRECTION DU LIVRE : UNE MISE EN GARDE CONTRE DANGER

Direction du livre :mise en garde contre danger (en donnant aussi des raisons pour l’affronter). Il est nécessaire pour nous d’affronter le danger très grave qui représente la littérature. La littérature ne nous...
tracking img