La france

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 60 (14829 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 29 de febrero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
> La France de 1945
à nos jours
Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale
Les élèves en Terminale L et ES étudient l’ensemble de la séquence. Les élèves en Terminale S sont dispensés de l’étude de cette séquence.

Séquence 5-HG00

281

© Cned – Académie en ligne

Introduction........................................................................................................................................................................

285

Chapitre 1

> Les défis du gouvernement provisoire
A B C

..................................

289

Restaurer l’État Surmonter les meurtrissures de la guerre Un nouveau projet pour la France, la réorganisation politique et sociale de la nation

Chapitre 2

> La mémoire empoisonnée
A B C...........................................................................

307

Les mémoires résistantes La mémoire des vaincus Du « devoir de mémoire »

Sommaire séquence 5-HG00

283

© Cned – Académie en ligne

ntroduction
Pour prétendre faire le bilan (non un inventaire comptable mais les conséquences d’un événement) et traiter des mémoires de la 2nde guerre mondiale, il faut au préalable avoirune bonne connaissance de l’histoire française pendant les années noires, de 1940 à 1944. Cela correspond au dernier chapitre du programme de l’an passé. Nous vous proposons ici un rappel des grandes lignes de la « France dans la 2nde guerre mondiale » ; ce rappel sera délibérément orienté afin de souligner quelques uns des points qui posent ou ont posé problème, peuvent être sujets à controverse,à interprétations contradictoires, donc enjeux de mémoire.

Des faits
Dès septembre 1939, la France entre en guerre aux côtés des Britanniques après l’invasion hitlérienne de la Pologne. Jusqu’en mai 1940, fidèles à leur stratégie défensive de repli derrière la ligne Maginot, les troupes françaises attendent. Or à partir de mai, une vaste offensive allemande surprend l’armée française par leNord (la Belgique) et l’Est (les Ardennes). Commence la panique de l’exode. L’armée française est surclassée par la Blitzkrieg. Sur le plan politique, la panique est également de mise : le gouvernement quitte Paris, occupé dès le 14 juin. Dès lors, que faire ? Une crise politique majeure se noue autour de deux conceptions de la France dans la guerre : continuer, ce que veut Reynaud, président duConseil et son anonyme secrétaire d’Etat à la défense, Charles De Gaulle ou cesser les combats afin d’éviter une capitulation et l’invasion complète du territoire métropolitain. C’est la position de Philippe Pétain. Reynaud démissionne, Pétain le remplace à la présidence du Conseil le 16 juin. Dès le 17 juin 1940, Pétain demande l’armistice (qui fut signé le 22 juin) tandis que De Gaulle lance soncélèbre appel à Londres le 18 où s’il s’est exilé ; c’est l’acte de naissance de la résistance. En application des clauses d’armistice, la France est pratiquement éclatée en différentes zones avec la ligne de démarcation qui balafre son territoire ; au sud le gouvernement de Vichy administre la zone non occupée ; au nord et sur les côtes atlantiques, c’est une zone sous occupation allemande. 1 600 000prisonniers de guerre partent en Allemagne. Face à la panique et en écho à l’ampleur du traumatisme, se développe le maréchalisme, une vénération du maréchal. Ce dernier installe un nouveau régime à partir de juillet 1940 avec les pleins pouvoirs et sabordage de la IIIe République. Le régime de Vichy donne l’impression en 1940-1941 d’être une dictature traditionaliste en exaltant des valeursréactionnaires, au moins dans la lecture qu’il en a faite ; c’est la « Révolution Nationale » et sa devise : « Travail, Famille, Patrie » ; en réalité, Vichy est déjà un régime répressif et exclusif comme le prouve le vote des deux statuts des Juifs d’octobre 1940 puis juin 1941. Face à cette dictature, les mouvements de résistance s’organisent progressivement.

Des enjeux de mémoire

1er...
tracking img