Las capitales europeas

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 7 (1571 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 12 de enero de 2011
Leer documento completo
Vista previa del texto
LES GRANDS CAPITALES EUROPÉENS: PAYSAGES ET AMÉNAGEMENTS URBANS.
Si 200000 à milions, Vienne de quelque 250000 à 2 millions l’on suit les estimations de Paul Bairoch, du XIVeme siècle au XIXeme siècle la population urbaine aurait plus que doublé, passant de 31 millions en 1300 à 87 millions en 1800. Ce croissement est nettement accéléré pendant le XIXeme siècle, parce que la population auraittriplée pendant un siècle en passant 87 millions a 260. Et il est spécialement significatif à l’Europe où la population urbaine passe de 19 millions à 1800 à quelque 130 en 1910 et les villes qui contribuent plus a cette croissement sont les grands capitales, les centres politiques et économiques des états et des nations ; pour example Londres qui passe de 900000 à 7 millions, Paris de 500000 à3millions, 2 Berlin de …Cette croissement de la population a été accompagné pour un changement dans le paysage urbain qui a agrandir son extension mais qui a aussi changé son composition grâce à la création d’une ville consacrée à l’améliorèrent de l’économie, de l’stabilité social et de la santé. A cause de ces transformations, nous nous demandons quelles sont été les raisons des transformationsdes villes pendant les XIX siècle.
Le croissement de la population urbaine est antérieur au XIX siècle. Pendant des siécles XVI, XVII et XIX la population urbaine augmentait. Cet croissement était plus importante pendant le XVIII siécle, spécialement dans celles régions où il y avait commencé une modernisation du model economique : les regions de l’Europe atlantique, spécialement l’Angleterrequi est la foyer de la première grand urbanisation. Grace à la révolution rurale il ya un croissement de population urbaine, tant aux grandes villes comme les petits villes. En revanche, pendant le XIX siécle les grands villes vont grandir plus que ceux plus petits grâce a la révolution industrielle, laquelle provoque la concentration de l’activité économique et, par conséquent, humain dans quelquevilles déterminé. Au bien que les villes qui aient grandir plus sont ceux qui étaient à côté des mines, comme Liverpool et Manchester, Londres s’agrandissait beaucoup aussi, parce qu’elle était la capitale du pays plus prospère où il commençait une importante activité commercial, préindustriel et culturel très importante. C’est pourquoi Londres recevait beaucoup de population rurale, desimmigrants et aussi des intellectuelles qui étaient frappé avec le croissance de Londres.
Pendant la première moitié du XIX siècle le croissance de population à Londres provoquait beaucoup de problèmes. Il y avait un excès de population dans quelques quartiers. Cet excès provoquait surpopulation des logements, l’absence ou la faiblesse de l’évacuation des déchets et le caractère déficient del’approvisionnement en eau et aussi le pudeur provoqué par des usines et pour des manufactures comme des établiments de café et fromage. Ces problèmes favorisaient la prolifération des maladies comme la fièvre, le typhus et la scarlatine, qui affichées aux mauvais conditions du travail et à la pauvreté faisaient très difficile la vie de la majorité des habitants. Naturellement, ces problèmes etaient plusimportants dans uns quartiers que dans autres, parce que Londres était une ville ou il y avait une grand inégalité qui était spécialement important par l’apparition des banlieues. Grâce a l’apparition des banlieus commençait a être plus important la distance entre riches et pauvres, une distance que dans la ville antérieur à la modernité était presque inexistence.
Paris, au bien qu’il etaie pluspetite que Londres, elle a soufré une croissance incroyable de population pendant la prémiere moitié du XIX siécle. En 50 ans, de 1800 à 1850, le nombre de Parisiens a doublé (de 500000 à 1 million). Les causes de cette croissement étaient diverses. En France, au contraire que l’Angleterre, il n’y a eut pas un grand croissement de la population urbain ; la majorité de la population a resté...
tracking img