Organizacio de la production

Solo disponible en BuenasTareas
  • Páginas : 27 (6509 palabras )
  • Descarga(s) : 0
  • Publicado : 2 de enero de 2012
Leer documento completo
Vista previa del texto
ORGANISATION

de la

PRODUCTION

Remerciements pour la rédaction de ce polycopié à :
- la société PROGES-PLUS (Eric Durand, Alain Régnier)
- l'ECAM (Gaëlle Piaud)
- l’IST Vendée (Pierrick Leger)

D Lafficher
Sommaire

Préambule : de quoi parle-t-on ? 2

Glossaire 5

Bibliographie 9

La typologie du système de production 10

Mode de travail ou naturedu système de gestion 11

L'Organisation Scientifique de Travail = la surveillance des stocks 14

M.R.P (Material Requirement Planning) = la simulation des besoins 15

Produire à la demande : Le Juste A Temps (J.A.T.) 17

Le plan directeur de charge 19

La planification à capacité infinie : MRP2 20

La planification à capacité finie : GANTT 21

OPT : Théorie des Contraintes 22Préambule : de quoi parle-t-on ? 3

Glossaire 6

Bibliographie 11

La typologie du système de production 12

Mode de travail ou nature du système de gestion 13

L'Organisation Scientifique de Travail = la surveillance des stocks 16

M.R.P (Material Requirement Planning) = la simulation des besoins 17

Produire à la demande : Le Juste A Temps (J.A.T.) 19

Le plan directeur decharge 21

La planification à capacité infinie : MRP2 22

La planification à capacité finie : GANTT 23

LA DEMARCHE PROJET 25

DES OUTILS
Préambule : de quoi parle-t-on ?

L'entreprise est une structure dont le but est de réaliser des produits finis destinés à satisfaire les attentes du marché. Cette réalisation consomme à l'origine des matières premières et lestransforme en en-cours de fabrication au fur et à mesure de l’avancement de la fabrication. Durant ce processus, l'entreprise est soumise à différentes contraintes : contraintes des délais imposés par les clients, contraintes de capacité liée à l'outil de production et contraintes de coût influant la rentabilité de la production. Pour être la plus performante, l'entreprise dispose a contrario de deuxatouts : son savoir et son savoir-faire.

[pic]

On va regarder cette entreprise sous 2 angles

- La Gestion de production
(coûts, stock, prévisions, planification, ordonnancement, JAT, etc)

questions : « quoi, quand, combien »
« quoi, quand, combien, qui, quand »

- L’organisation et l’amélioration de l’outil deproduction
(Démarche projet, SMED, Implantation, calculs de ligne, etc.)

questions : « pour quoi, quoi, comment »

Quelles questions peut-on se poser ?

1- Première question possible : A l’heure de l’entreprise étendue, quel est le domaine concerné ?

[pic]

2- Seconde question possible : Quels types de logiciels concernés ?[pic]

3- Troisième question possible : Parmi les toutes les fonctionnalités possibles, quelles sont celles que nous allons étudier ?

[pic]

4- Quatrième question possible : Pour quels types d'entreprises ?

Quels types de produits ?
Simple
Complexe

Quels types de marché ?
Produits spécifiques
Produits surcatalogue

Etc.

Glossaire

Celui-ci ne contient que les définitions de quelques mots que nous aurons l’occasion de rencontrer pendant ce module. Il est fortement inspiré du classeur « mutations industrielles, GUIDE DE DIAGNOTIC » édité par le ministère de l’industrie en 1996. On pourra avec profit consulter le DICTIONNAIRE des SCIENCES DE L'INGENIEUR (chez FOUCHER)

|Analyse ABC|Classification des objets d’un ensemble (le plus souvent la gamme de produit) suivant les valeurs |
|(ou loi de PARETO) |décroissantes d’un critère (par exemple le chiffre d’affaires réalisé). On constate en général que le |
| |20 premiers pour cent des objets (classe A) représentent 80% de la valeur totale du critère,...
tracking img